Communiqué : les 35èmes Rencontres Nationales de la Coordination

Le communiqué en pdf

35èmes Rencontres Nationales de la Coordination

La Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité tiendra les 17, 18 et 19 novembre ses 35èmes Rencontres Nationales à Dole : 35 Rencontres Nationales pour une association qui fêtera ses 20 ans d’existence en 2024, un bel exercice de démocratie pour l’élaboration constante de propositions et de mobilisations pour les hôpitaux, pour l’accès aux soins de toutes et de tous.

Pour cette édition de 2023, c’est le comité de défense des hôpitaux publics de Dole qui organise, avec le dynamisme qui lui a valu en quelques années une reconnaissance incontestable dans la défense des hôpitaux et l’accès aux soins dans le Jura.

Au programme :

– une réunion publique sur les centres de santé vendredi à 18 h 30 avec la participation de Frédéric Villebrun, Président de l’Union Syndicale des Médecins de Centres de Santé et de  Nicolas Souveton, Vice Président de la FMF(Fédération des Mutuelles de France) et président d’Oxance Mutuelles de France

– des ateliers de travail samedi, le matin sur la psychiatrie avec la participation de Charles-Olivier Pons, président de l’Union Syndicale de la Psychiatrie, l’après midi sur la territorialisation de la santé avec la participation de Sylvie Dubois, vice-présidente de la région Centre
Val de Loire, avant un temps d’échange entre comités.

– l’assemblée générale statutaire le dimanche matin.

Alors que la population subit comme jamais des difficultés d’accès aux soins, nos Rencontres Nationales auxquelles sont appelés à participer nos 66 comités adhérents seront l’occasion d’appuyer les mobilisations en cours et de travailler l’exigence d’une politique de santé solidaire, de qualité et de proximité répondant aux besoins de toutes et tous.

Les 35èmes rencontres nationales : Dole les 17, 18 et 19 novembre 2023

Vendredi soir 17 novembre

Débat public sur les centres de santé
Enregistrement sur Facebook

Samedi matin

Ouverture des rencontres
Atelier sur la psychiatrie

Le compte-rendu

Enregistrement de la matinée avant la pause sur Facebook
Enregistrement de la deuxième moitié de la matinée sur Facebook

Samedi après midi

CR de l’atelier territorialisation de la santé solution ou piège
Enregistrement sur Facebook

ECHANGE COMITES ROSINE MARYSE

L’AG du dimanche 19 novembre

Le rapport moral
Le rapport d’activité
rapport financier 2022
La feuille de route adoptée
Le CA élu
AG-19-11-2023

Le clip des rencontres

programme

Fiche d’inscription
Format libre office
Format word

Fiche technique Rencontres Dole

https://www.youtube.com/watch?v=IB3LF9_kbqA

Pré programme

Déclaration de la Coordination à la suite des Rencontres Nationales à Sarlat

La déclaration

Les comités de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité se sont réunis les 15, 16 et 17 octobre à Sarlat pour les 33èmes Rencontres Nationales de la Coordination avec comme thème principal des ateliers la désertification en santé.

La colère est énorme ! Le droit à la santé n’est pas respecté. L’accès aux soins est de plus en plus compliqué que ce soit à la campagne ou en ville, compliqué parce qu’il n’y a pas assez de professionnels de santé en proximité, parce que des services hospitaliers ferment, compliqué aussi par une sélection financière liée à des dépassements d’honoraires comme condition pour être pris en charge.

Le gouvernement ne prépare pas l’avenir en n’ayant supprimé le numerus clausus qu’en parole, sans véritable augmentation du nombre de médecins en formation faute de moyens donnés à l’université.

Il ne développe pas les formations nécessaires pour l’ensemble du personnel de santé

Il ne restaure pas l’attractivité du service public hospitalier, se contentant d’interdire le recours à des intérimaires. Il continue ainsi la destruction de l’hôpital public.

Il se refuse à toute mesure permettant une plus juste répartition des professionnels de santé sur l’ensemble du territoire en maintenant la liberté d’installation.

La population a besoin d’un État assurant l’accès aux soins sur tout le territoire, dans la proximité à travers le service public, et non d’un État se contentant d’interdire ou de communiquer sur du vide.

Le projet de loi de financement 2022 de la Sécurité Sociale doit être modifié pour donner à l’hôpital public et au secteur médico-social et social les moyens de répondre aux besoins de la population.

La Coordination appelle tous les citoyen.ne.s à se mobiliser. Elle soutient toutes les luttes locales actuelles, va aider à leur développement, à leur coordination, à la convergence avec les organisations représentatives des soignant.e.s et les élu.e.s et fera tout pour que l’accès aux soins soit, avec la Sécurité Sociale, une question prioritaire du débat public de cette année électorale !

L’appel à manifestation le 4 décembre à Paris par le comité de Mayenne est l’affaire de toute la Coordination.

La Coordination appelle à poursuivre la mobilisation pour la levée des brevets en se joignant aux initiatives autour du 30 novembre.