Pétition contre les restes à charge

Halte aux inégalités de santé

La pétition en ligne

Le communiqué de présentation

la pétition papier en pdf

Si, bien sur le texte ne peut être modifié, il est tout à fait possible d’identifier les organisations dans l’action, localement et nationalement. Dans ce but, voilà des maquettes modifiables :
Maquette en odt     maquette en doc

 

Charleville-Mézières : plus de 150 pétitions signées

Bien que les initiatives prévues aient été très perturbées par la pluie, ce sont encore plus de 150 signatures que le comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes a récupéré pour que le PLFSS 2024 réponde aux besoins de la population.

Et il a vendu plus d’une quarantaine de badges : « La sécu c’est vital »

Festival des marionnettes oblige, c’était avec de grands crayons que nous étions partis à la rencontre des festivaliers.

Communiqué de la Coordination : non aux franchises

Le communiqué en pdf

NON AUX FRANCHISES MÉDICALES

SIGNEZ LA PÉTITION

POUR QUE LE PLFSS 2024 RÉPONDE AUX BESOINS DE LA POPULATION

Impitoyable pour les familles, le gouvernement a déjà annoncé son intention de doubler les franchises dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) qui sera débattu au parlement à l’automne. Cela signifie plus de restes à charge pour les malades, des dépenses supplémentaires pour soigner les enfants …

Cela fait suite à des transferts vers les complémentaires santé, pour les soins dentaires ou les transports sanitaires, des déremboursements de médicaments, qui vont mécaniquement augmenter les cotisations à ces organismes et laissent démunis celles et ceux qui ne disposent pas de complémentaires.

Pour la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité il ne doit y avoir aucun frein financier pour se soigner. C’est indispensable pour chacune et chacun d’entre nous. C’est indispensable aussi en terme de santé publique.

Elle attend au contraire des mesures pour mettre fin aux insupportables dépassements d’honoraires. Elle constate avec amertume qu’alors que la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) prétend réduire les dépenses d’arrêts maladie en fliquant les médecins, elle reste par contre sans réaction face aux nombreux médecins généralistes qui ont décidé unilatéralement d’augmenter le prix de leur consultation, augmentation à la charge des patients ! La Coordination demande à ce que les intérêts de la population soient prioritaires : un accès aux soins et à la prévention partout, sans dépassement d’honoraires. Une réduction des inégalités de revenus entre spécialités et entre médecins salariés et libéraux est indispensable.

Le gouvernement prétend qu’il faut faire des économies. Pourtant il trouve sans cesse «un pognon de dingue» pour les entreprises (plus de 200 Md chaque année dont 84,8 milliards d’exonérations de cotisations sociales) ou pour l’armée …

C’est pourquoi la Coordination des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a lancé avec Convergence des Services Publics et Convergence Rail et le soutien de nombreuses organisations une pétition pour que le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2024 réponde aux besoins de la population. Elle appelle à la signer et à la faire signer massivement : https://www.convergence-sp.fr/petition-plfss-2024/