Sarlat : l’activité du comité

Janvier

Pour défendre notre hôpital public, nous faisions signer des pétitions avec succès certes, nous sommes passés à l’affichage sur nos voitures, sur nos boites aux lettres mais surtout les vitrines, aux caisses des commerçants, des véhicules d’artisans du LOGO

Le tract du 22 janvier

*devant la dégradation de ce service public de santé dont notre population a tant besoin (2ème département le plus âgé de France)

-nous avons pu faire imprimer la carte jointe pour que tous les soignants, tous les personnels sachent que nous les soutenons et remercions de leur ténacité

Cette carte a été proposée et signée dans les pharmacies, à la sortie des écoles, sur les marchés, et chez les artisans…

Un soutien a aussi été demandé aux communes

-nous avons aussi décidé de rencontrer des acteurs de l’économie sarladaise

*nous avons aussi déployé 2 banderoles sur des lieux prives pour quelles ne soient pas enlevées (jointe)

Le communiqué du 18 mars

* 25 mars 2024 : FR24 internationale britannique était présente à Sarlat

Membres de la délégation : Association des Citoyens Contre les Déserts Médicaux(Belves) et des membres du Comité

Nous avons demandé audience, nous avons été reçus par un cadre de l’administration, avons lu la déclaration jointe

Les journalistes présentes ont pu dialoguer avec des patients et leurs familles, moment très riche

L’intervention

Nous avons demandé audience à Madame la Sous-préfète (lettre Madame la Sous-Prefete 22 03 2024)

*nous avons été reçus le mardi 16 avril 2024

Délégation composée : 2 membres de la CPTS, 1 représentante de l’ACCDM qui avait son écharpe élue de Siorac et 3 membres du comité

Ces 6 membres de 30 ans à 78 ans ont pu chacun évoqué leurs préoccupations !

Cette unité pour CRIER notre besoin « D’UN HÖPITAL PUBLIC ET D’UNE MATERNITE à SARLAT EST VITAL » a été remarquée

Nous lui avons remis cartes et signatures des entreprises (la liste des entreprises sera diffusée jeudi dans le journal local)

L’article de l’Essor (avec son aimable autorisation)

Nous communiquerons aussi la liste des mairies soutenant la lutte

*avons reçu une journaliste de FR5 pour le Magazine de la Santé

*diffusons sur facebook