Montargis : AG du comité

Le « Collectif montargois notre hôpital, notre santé on y tient » a tenu son assemblée générale ordinaire à la salle des Terres banches d’Amilly le 3 février.. Après la projection du film vidéo réalisé par nos ami-e-s du Comité de Défense des Hôpitaux de Dole, « Paroles de soignants », la quarantaine de participant a échangé sur la situation de nos hôpitaux, de la médecine de ville et des attaques multiples que subissent notre système de santé et de protection sociale.  Le constat est unanime : l’accès aux soins continue de se dégrader, la désertification médicale et paramédicale s’étend, nos services d’Urgences sont  saturés ou partiellement fermés.  De nombreux soignants quittent le métier du soin ou aspirent à de meilleures conditions de travail dans le secteur privé.

Un militant du Collectif, présent aux journées de Lure, a défendu la modernité et le progrès des principes fondateurs de la sécurité sociale, qui seule peut satisfaire les besoins en santé de la population. Mais il faut pour cela détricoter le discours néolibéral d’une sécu trop couteuse. L’intervention

Les adhérent-e-s  ont exprimé leur détermination à défendre un service public de prévention et de soins efficace, solidaire et de proximité. Plusieurs participants ont souligné la nécessité de s’adresser davantage à la population et aux élu-e-s pour agir ensemble et dessiner des alternatives de progrès. Les solutions existent !  Une nouvelle feuille de route a été adoptée, afin de développer et réussir nos mobilisations sur le Montargois. Une campagne relative aux dépassements d’honoraires pratiqués au centre d’imagerie médicale privé, situé à l’entrée de l »hôpital d’Amilly, sera lancée au cours des prochaines semaines.

 L’Assemblée s’est également portée candidate pour accueillir les prochaines Rencontres nationales de la Coordination des comités de défenses des hôpitaux et maternités de proximité, à l’automne prochain. Des rencontres-débats de haut niveau auxquelles seront appelés la population montargoise  et près de 70 comités de défense venus de toute la France.

Les débats ont été clôturés par le partage d’une galette républicaine, dans une ambiance très conviviale.

Toutes et tous déterminé-e-s  pour faire avancer nos luttes en santé !