Sarlat : Pendant la crise les fermetures se poursuivent et pourtant où en serions-nous sans l’hôpital public ?

Le tract