Compte-rendu de la journée du 9 mai 08

 

Hier soir, 55 maires ou représentants des 108 communes du Pays du Centre Ouest-Bretagne se sont réunis à Carhaix, pour défendre les services (maternité et chirurgie) de l’hôpital de Carhaix menacés de fermeture. Ils ont décidé à l’unanimité de fermer les mairies et les services des communautés de communes, jeudi 15 où se tiendra le conseil d’administration de l’hôpital. Les appels téléphoniques seront transférés vers les trois préfectures concernées (Finistère, Côtes d’Armor, Morbihan). Ils ont l’intention de renouveler cette opération de “transfert d’appels” tous les jours du 19 au 23 mai. Les documents officiels seront renvoyés aux préfectures sans être complétées. D’autres actions seront envisagées à partir du 23 mai pour aller plus loin.
    Plus tard dans la soirée s’est tenue une réunion publique aux Halles de Carhaix remplies par plusieurs centaines de personnes (500 à 600). Alain Fauconnier a fait part de l’expérience de la lutte menée à Saint Affrique et notamment sur la désignation dans toutes les communes du bassin de personnes référentes pouvant relayer et impulser la mobilisation; il a dénoncé une politique qui vise à remplacer la rencontre “entre une conscience et une confiance” par une relation “entre un marchand et un client”. Un débat a suivi au cours duquel ont été évoqués la pollution née des transferts automobiles accrus, la notion d’exception géographique et les normes d’accessibilité, les aberrations dans fonctionnement du service du 15, la culture du CHU dans la formation des médecins à l’opposé des besoins réels de la population, la coopération entre les hôpitaux de proximité et les CHU, la coopération entre les médecins libéraux et l’hôpital de proximité qui sera le seul recours possible en l’absence de médecins en nombre suffisant.
    Dans le débat, le maire de Carhaix a insisté sur la nécessité d’être très vigilant dans les deux ou trois semaines à venir; il a répété sa proposition d’offrir une prime de 100 à 200 € financée par les collectivités locales pour les femmes qui viendraient accoucher à Carhaix. A l’issue du débat le Conseiller général de Carhaix a lancé un appel à la solidarité dans la lutte de tous les professionnels de santé. Le risque d’être privé d’anesthésistes a également été évoqué.
    Deux manifestations auront lieu le 17 mai à Brest et à Quimper pour des questions de proximité, manifestations auxquelles appellent les syndicats, comme l’a rappelé un responsable de la CGT-Santé , qui a insisté sur la “nécessité de gagner à Carhaix pour gagner partout”. Le rassemblement national du 20 mai aux Bluets a été rappelé en demandant aux gens du Poher de s’inscrire pour le déplacement en car (deux, sinon trois, cars sont prévus.
    En tout cas cette réunion publique et l’intervention d’Alain Fauconnier ont regonflé le moral des Carhaisiens.

Yves Jardin