COLLECTIF DE DEFENSE  DE L’HÔPITAL PUBLIC DE BELLEY

Siège Social : M.Jean-Louis PIROLLET
La RIVOIRE   01300 PARVES

jean-louis.pirollet@wanadoo.fr

 

                                                                                              Mr Le Député, Etienne BLANC

                                                                                                       73 av des thermes

                                                                                                       01220 Divonnes-les-bains

 

                                                                                              PARVES.

Le 29 novembre 2008.

 

 

Objet : retrait du projet de loi de Mme BACHELOT

Copie à : Mrs les Députés de l’Ain,

                 Mrs les Sénateurs de l’Ain,

                 Mrs les Maires,

                 Presse,

                 Coordination Nationale.

 

Monsieur le Député,

 

En tant que collectif de défense de l’hôpital public de BELLEY  nous vous interpellons sur le projet de texte de Mme BACHELOT  intitulé  « Hôpital, Patients, Santé, Territoires »

 

Pour nous, ce projet de loi constitue, pour l’essentiel, un recul sans précédent et n’est en fait que le prolongement des choix politiques réducteurs menés depuis des années en matière de santé.

 

Il vise à amplifier les atteintes portées depuis trop longtemps envers l’hôpital public.

Il est contraire au principe d’égalité d’accès aux soins pour toutes et tous sur tous les territoires que nous défendons.

 

Suite à l’analyse de ce projet de loi par sa récente Assemblée Générale, la Coordination Nationale de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, à laquelle nous sommes adhérents, a adopté un communiqué (que vous trouverez ci-joint) qui soutient la demande de retrait de ce texte..

 

Pour la sauvegarde de nos hôpitaux publics et de certaines valeurs comme la solidarité, l’égalité et la démocratie, nous vous demandons de vous positionner sur ce projet et de vous engager à nos côtés pour en obtenir le retrait.

 

Nous sommes à votre disposition pour toutes précisions.

 

Dans l’attente, et en vous remerciant d’avance, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Sénateur, nos salutations distinguées.

 

                        Jean-Louis PIROLLET,  pour le Collectif.