Tours : le collectif 37 en action

Le collectif a adressé une lettre ouverte à l’ARS concernant les difficultés d’accès des auxiliaires de vie indépendantes pour accéder aux protections; nous soulevons aussi le problème des malades testés Covid plus, renvoyés chez eux sans protection alors qu’ils risquent de contaminer sur leur trajet et à domicile.

La lettre

Par ailleurs le laboratoire Inovalys pour lequel le collectif était intervenu a obtenu l’autorisation de faire des tests comme les autres laboratoires vétérinaires.

Tours le 7 avril

A l’occasion du 7 avril, journée mondiale de la santé, une banderole revendicative a été accrochée sur les grilles de l’hôpital Bretonneau (CHRU de Tours)
Le Collectif avait proposé cette initiative à l’intersyndicale, dans le cadre de la campagne pour exiger des protections et des tests pour tous les soignants.
Cette banderole a pu être mise face à celle de la direction de l’hôpital: « Merci pour vos Merci », celle-ci faisant dans le même temps appels aux dons pour soutenir les équipes du CHU. Sachant qu’avec le plan de restructuration COPERMO, c’est déjà 130 lits qui ont été supprimés ainsi que les postes correspondants, et que cette restructuration n’est pas terminée, au lieu de faire appel à la charité, nous appelons plutôt la population à défendre son hôpital public pour qu’il ait les moyens de soigner et d’accueillir toute la population.

NSED Collectif 37 : Lettre ouverte au Ministre de la santé : Réquisition du laboratoire Inovalys pour réaliser des tests Covid-19

La lettre ouverte au Ministre de la santé

Poursuivons la campagne de tests et de protection pour les soignants

 

 

 

 

 

Tours : communiqué du collectif 37 Notre Santé En Danger et appel à l’action du 14 février

Nous pourrions nous réjouir de la construction d’un nouvel hôpital à Trousseau s’il n’était pas entièrement soumis aux contraintes budgétaires et corrélé à une nouvelle organisation technocratique qui a déjà amené 130 suppressions de lits sur 2018 et 2019 et de postes correspondants, la fermeture des hôpitaux de semaine et les difficultés aux urgences pour trouver des lits. Le personnel y est d’ailleurs en grève pour dénoncer les conditions de travail et de prise en charge des patients.

La suite sur le blog du collectif 37

Appel à la mobilisation le 14 février