Douarnenez : rassemblement mardi 5 avril devant la résidence Ty Marhic

Communiqué du comité des usagers de l’hôpital de Douarnenez

Soutenons la mobilisation des agents des EHPAD !

Certes les EHPAD publics ne versent pas de dividendes à des actionnaires, comme dans ceux du groupe ORPEA ou d’autres groupes privés qui font des soins et de la santé une marchandise. Mais la politique d’économies et de recherche de rentabilité menée dans les EHPAD publics entraîne un manque de personnel et de moyens matériels et des conditions de travail insupportables pour de maigres salaires. Les conditions de travail dégradées entraîne une mise en danger des soignants avec un taux de maladies professionnelles et d’accidents du travail supérieur à celui du BTP, comme des formes de maltraitance des résidents qui peuvent être des membres de notre famille ou nous-même demain. C’est pourquoi le Comité de Usagers du Centre Hospitalier Michel Mazeas, organisme de tutelle de plusieurs EHPAD, exprime son total soutien aux revendications légitimes des agents des EHPAD, restées sans réponse depuis quatre ans: création massive de postes, réelle augmentation des salaires, mise en place d’un vrai plan de formation. C’est pourquoi le Comité appelle les Douarnenistes à participer nombreux au rassemblement organisé par le syndicat CGT du Centre Hospitalier Michel Mazeas, le mardi 5 avril, à 14 h 30, devant la résidence de Ty Marhic à Douarnenez.
Pour le Comité des  Usagers de l’Hôpital de Douarnenez,
Yves Jardin (02.98.92.30.63)

Nord Essonne : rassemblement samedi 27 novembre devant la préfecture

Le contexte
 » Le 8 juin 2021 le Comité de Défense des Hôpitaux du Nord Essonne a demandé, par lettre recommandée avec accusé de réception, un rendez-vous au Préfet de l’Essonne pour faire le point sur la situation des établissements de Juvisy, Longjumeau et Orsay du Groupe Hospitalier Nord Essonne. Nous n’avons reçu aucune réponse.

        Pourtant le Préfet est à la fois le représentant de l’État et aussi dans le cadre des lois de décentralisation un acteur local parmi les autres, qui doit tenir compte des acteurs locaux y compristi les associations et les citoyens.
       Devant ce refus de nous recevoir, nous avons annoncé notre décision de lui porter en rassemblement les 70.000 pétitions pour la réhabilitation des hôpitaux du Nord Essonne le samedi 27 novembre 2021 à 10h.
       Le Préfet nous a informé que la préfecture étant fermée le samedi personne ne recevra nos pétitions comme quoi un rassemblement est pus efficace qu’une lettre recommandée, pour ce faire remarquer. Mais cela confirme que le Préfet méprise le point de vue des 70.000 citoyens sur le devenir des hôpitaux du Nord Essonne, alors même que le commissaire enquêteur a confirmé au tribunal administratif de Versailles qu’en l’état actuel du dossier nous allons en Nord Essonne vers une offre de soin dégradée.

Le tract d’appel