Oloron Sainte-Marie le 6 mai : fermeture des urgences

Les urgences ont fermé ce week end pour une durée indéterminée. La sonnette des urgences est remplacée par un téléphone rouge !

Un rassemblement est organisé mardi devant la sous-préfecture à 9h (un rendez-vous est prévu avec la sous-préfète)

L’article de la République des Pyrénées

L’article de Sud Ouest

oloron1

oloron2photo banderole concerttelephone rouge

Ruffec le 7 avril

A l’hôpital, la réouverture des lits patine et il y a quelques jours la fermeture de la cuisine vient d’être annoncée ; dans 2 mois les repas arriveront depuis Angoulême !!! un non-sens écologique mais surtout une couche supplémentaire dans la désorganisation des services.

En médecine de ville, la désertification progresse aussi avec un médecin généraliste de plus non remplacé suite à son départ à la retraite.

Le comité a envoyé 90 cartes pétition Macron en début de semaine.
Rassemblement le 7 avril de 13h à 16 h

Oloron Sainte Marie : réunion publique le 24 mars et marche le 7 avril

Le tract de la CGT pour le 7 avril

Réunion publique du collectif santé

Quatre-vingt personnes ont participé à une réunion pour faire le point sur la situation de l’hôpital le 24 mars avec la participation de professionnels de santé.

Les personnels ont témoigné des difficultés majeures en lien avec les réorganisations constantes, du manque de personnels avec des départs en particulier de médecin. Le bloc opératoire déjà fermé à la période de Noël pourrait à nouveau fermer provisoirement cet été, faute d’anesthésistes.

Une quarantaine de personnes, élus et usagers, se sont retrouvées pour témoigner de leur soutien au personnel et constituer un comité d’accueil pour le conseil de surveillance le 1er avril, réunion annulée pour cause de COVID.

Une manifestation est prévue le 7 avril, journée mondiale de la santé en coordination avec SOS proximité et l’association des maires ruraux du 64 et le syndicat CGT de l’hôpital : départ à 14 h de l’hôpital.

 

Sarlat le 7 avril

Le tract

Mobilisons-nous pour la

JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ

le jeudi 7 avril 2022 à SARLAT

Notre système de santé est en grave danger !

Plus que jamais la santé et le soin sont des richesses fondamentales qu’il nous faut impérativement préserver de la privatisation en cours et développer, car elles sont des garanties contre une dégradation systématique de nos conditions de vie.

Ni profit ni spéculations sur la santé des populations !

Les récents scandales de la prise en charge des personnes âgées dans les EHPAD de grands groupes privés à but strictement lucratif démontrent que la marchandisation des activités de soin est inacceptable et dangereuse.

Elle joue contre l’intérêt général, disqualifiant peu à peu la carte Vitale au profit de la carte bancaire.

De même, les brevets sur les vaccins condamnent les populations – sans moyens parce que sans protection sociale – à la mort dans l’indifférence générale.

Les professionnels sont épuisés et les usagers exaspérés ; ensemble, mobilisons-nous pour refonder notre système de santé pour qu’il réponde aux besoins de tous, financé par nos cotisations.

Baisser ces cotisations, c’est affaiblir, voire détruire, notre service public de santé et accélérer sa privatisation.

NOUS VOUS APPELONS TOUTES ET TOUS A VOUS MOBILISER, à SARLAT, à 15h DEVANT L’HÔPITAL A LE JEUDI 7 AVRIL 2022.

ENSEMBLE REAPPROPRIONS-NOUS NOTRE SYSTEME DE SANTE !

Marmande : les nouvelles de la semaine

Vendredi 1er avril à 17 h à Marmande devant l’Hôpital, rencontre comme chaque vendredi en vue d’assurer le suivi des orientations en cours pour sécuriser les urgences à l’hôpital en exigeant de l’ARS l’officialisation de la maison médicale de garde attenante aux urgences au sein de l’hôpital. MMG qui fonctionne avec la participation des médecins généralistes du territoire le week-end les jours fériés et les ponts depuis le 1er mars .
Tous les jours a partir de 18 h l’accueil est au téléphone régulé par le 15 qui oriente soit aux urgences soit à la maison médicale.
Des médecins urgentistes s’intéressent à nouveau aux postes laissés vacants aux urgences .
L’action impulsée depuis 2919 par le collectif puis par l’Association Urgences accès aux soins pour tous contribue avec le chef du Samu 47 à marquer des points . Poursuivons cette trajectoire
Nous relançons la pétition sur l’ensemble du territoire avec les compléments et les précisions en vue de progresser dans l’amélioration de l’accès aux soins pour tous .
Ce samedi 2 avril de 10 à midi nous invitons les Tonneinquais à venir signer massivement cette pétition a côté des « écuries royales » (de couleur rouge pour l’identifier, la précédente était bleue)