Sarlat la Caneda : la création du centre de santé avance !

L’association Centre de santé Sarlat-Périgord Noir, vient d’être créée lors d’une assemblée générale extraordinaire pour préfigurer la future Société Coopérative d’Intérêt Collectif et permettre de répondre à l’appel à projet de l’ARS.

Les statuts de l’association

Le comité de défense continue à informer avec sa lettre N°15 sur les restes à charge

La lettre d’information n°15

Sarlat : ouverture d’un centre de santé coopératif en 2020

Le comité a œuvré avec une autre association à la création d’un centre de santé coopératif (sous forme de société coopérative d’intérêt collectif, SCIC) à Sarlat, ouverture début 2020.

La campagne de recherche de médecins démarre : L’avis de recherche de médecins

Le tissu associatif en danger

"Non à la crève générale" - Communiqué des associations du Franc-Moisin

NON À LA CRÈVE GÉNÉRALE : LE CENTRE » HISTORIQUE » DE SANTÉ PLURIDISCIPLINAIRE DE PROXIMITÉ DU FRANC-MOISIN EN DANGER
Collectif des associations du Franc-Moisin et autres quartiers à Saint-Denis et d'ailleurs

 

 

À toutes celles et tous ceux dont la pensée et la voix comptent en France

Bonjour,

UN TISSU ASSOCIATIF EN DANGER, DES POPULATIONS BRIMÉES ET DÉLAISSÉES... LA RÉVOLTE DES INTELLECTUELS !

Vous avez entendu parler des mesures prises par le gouvernement à l'encontre des associations : fin des emplois aidés, baisse des crédits de la Politique de la Ville.

Des collectifs et regroupements s'organisent à travers tout le pays ; toujours en pointe pour résister, un collectif s'est créé au Franc -Moisin à Saint-Denis ).

Bien sûr les associations sont très préoccupées du sort qui les attend à très brève échéance. Pour elles, leurs membres et personnels, pour les populations souvent modestes et précaires dont elles sont souvent le dernier recours en oeuvrant dans le concret, sans cesse, pour l'égalité et la citoyenneté....

Mais plus que cela nous sommes extrêmement inquiets du modèle de société qui est en cours de développement. Nous savons très bien quelles seront les conséquences immédiates sur les territoires où nous travaillons depuis très longtemps, nous évaluons l'impact à l'échelle micro. Mais quel sera l'effet des très nombreux impacts micro à l'échelle des territoires, de la ville ou village jusqu'au pays tout entier ?

Nous, acteurs associatifs, bénévoles, encore salariés, salariés licenciés, usagers, nous agissons sur le terrain pour tenter de contrer ces choix politiques très violents.

Nous savons que ces inquiétudes sont partagées par des intellectuels et chercheurs qui analysent et étudient les dysfonctionnements de notre société et les dangers encourus par les plus faibles des habitants de notre pays. Aussi nous vous sollicitons aujourd'hui pour que votre solidarité s'exerce par l'analyse que vous pourriez faire des décisions politiques qui viennent d'être prises à l'encontre des associations.

Nous sommes certains que vous comprendrez l'enjeu que cela constitue, l'aide majeure et la force qu'ainsi vous pourrez apporter à notre rassemblement.

Nous sommes disponibles pour échanger avec vous à votre convenance et vous remercions, par avance, du message et offre de participation que vous voudrez bien nous faire parvenir.

Dans les quartiers comme ailleurs ensemble nous sommes plus forts.

Cordialement

Contacts :

Adjera Lakehal-Brafman : 06 87 31 52 77

Dr Didier Menard : 06 07 16 57 78