Finistère : réaction au 2ème report de la visite de Mme Buzyn

Madame la Ministre des affaires sociales et de la santé vient de reporter pour la deuxième fois sa venue dans le Finistère, à cause de la canicule.

Pourtant notre département est de ceux où la chaleur se fait le moins sentir.

Serait-ce l’excès de chaleur de l’accueil, comme à La Rochelle, que redouterait la Ministre ?

Il est vrai que, à Brest, à Morlaix, à Douarnenez, à Audierne, à Quimper ou à Concarneau, la marmite chauffe de plus en plus : manque d’urgentistes avec des conditions de travail de plus en plus pénibles dans les services d’urgence et mise en danger d’une partie de la population par manque de moyens, fermetures de lits, suppression de postes, manque de spécialistes dans les hôpitaux, obligeant les patients à faire de la route ou à s’orienter vers le privé pour ceux qui le peuvent, manque de places et manque de personnels dans les EHPAD, services de psychiatrie malmenés…

« Tout commence en Finistère », dit-on mais à ce train-là nous serons bientôt parmi les départements les plus délaissés en matière de santé.

Madame la Ministre, les personnels de santé souffrent de la chaleur mais ils souffrent encore bien plus du mépris affiché à leur égard. Les usagers quant à eux ont de plus en plus le sentiment d’être laissés pour compte, sans que leur voix ne parvienne jamais à se faire entendre.

Jamais 2 sans 3, dit-on, peut-être pourrons-nous vous faire part de nos difficultés lorsque vous viendrez cet hiver, à moins que le dérèglement climatique (vague de chaleur inopinée, froid extrême ou tempête de grêle) ne vous contraigne au confinement dans votre Ministère. Il est vrai que si vous persistez à mettre sur les routes les femmes enceintes, et bon nombre de patients, cela ne va pas s’arranger.

Signataires :

Comités de défense des hôpitaux de Concarneau et Douarnenez, Comité de Défense des Usagers de l’Hôpital Public en Pays de Morlaix, Collectif brestois de défense de l’Hôpital Public, membres de la Coordination nationale des comités de défense et hôpitaux et maternités de proximité, Syndicats CGT et Sud Santé Sociaux du CHRU Brest-Carhaix, Syndicat CGT de l’hôpital de Douarnenez, Syndicat Sud Santé Sociaux de l’EPSM Gourmelen.

Nos excuses à celles et ceux qui n’ont pu être joints compte tenu des congés d’été.

L’article d’Ouest France

Concarneau : communiqué sur les Urgences/SMUR et courrier à la ministre

Communiqué SMUR-Urgences juillet 2019

Le Comité de défense de l’Hôpital de Concarneau annonce la mise en place d’un groupe de travail sur les conséquences de l’organisation actuelle et à venir du SMUR et des urgences sur le site de Concarneau.

Ce groupe de travail a pour mission d’évaluer les risques sanitaires pour la population et de mesurer le niveau de responsabilité, sur le plan pénal, des organisateurs (locaux, régionaux et nationaux) de la permanence de soins d’urgence sur l’ensemble du Territoire.

Dans un premier temps, le comité informe la population qu’il est possible d’interpeller le Président de la Commission des Usagers de l’Hôpital en cas de problème grave lié au délai d’intervention du SMUR à l’adresse suivante :

Centre hospitalier de Cornouaille, Direction des relations et droits des usagers,

14 bis avenue Yves Thépot BP 1757 29107 QUIMPER cedex

Dans ce cas, nous conseillons d’en adresser une copie au comité de défense de l’hôpital.

Lettre à la ministre

L’article du Télégramme du 12 juin

L’article de Ouest France du 2 juillet

Pays de Guingamp : manifestation le 25 mai

Manifestation le 25 mai de la gare de Paimpol à 11h au centre de périnatalité, suite à l’annonce de la fermeture de l’hébergement de nuit de la maison périnatale de Paimpol.

Le communiqué de presse explicatif

Le comité a aussi demandé à la directrice du Cabinet du conseil communautaire Claire Vidament et au président  du même conseil Vincent Le Meaux si ce point pouvait être mis à l’ordre du jour, du conseil communautaire du 21 mai à Grâces, et si une motion en soutien à la la maison périnatale de Paimpol lors de ce conseil pouvait être voté.

 

Morlaix : plus de cent personnes au débat à Plourin lès Morlaix

Avec plus de cent participants, le débat public organisé hier samedi 4 mai à Plourin lès Morlaix, par le comité de défense de l’hôpital public en Pays de Morlaix, a connu un indéniable succès.

Non seulement en raison de la participation, mais aussi de son contenu et de la qualité des invités.

Merci beaucoup encore à Françoise Nay, Paul Cesbron et Christophe Prud’homme, professionnels engagés, passionnants et passionnés, à Yves Jardin du comité de défense de Douarnenez et infatigable militant de la Coordination nationale dont il est l’un des membres du CA.

Merci aussi à tous les participants qui ont assuré le succès de l’initiative et aux intervenants dans ce débat par la pertinence de
leur propos et le partage de leurs expériences

L’article du Télégramme

Morlaix : 700 personnes manifestent pour l’hôpital

La manifestation du 27 avril 2019 pour l’hôpital, à l’appel de l’intersyndicale,  a rassemblé environ 700 personnes à Morlaix.

Les usagers étaient très présents et le comité de défense de Morlaix particulièrement bien représenté,

L’article de Ouest France

 

Douarnenez : le soutien du comité à la lutte des personnels de l’EHPAD de la baie d’Audierne

La Coordination nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, et le Comité des Usagers de l’Hôpital de Douarnenez qui en est membre, tiennent à exprimer leur total soutien au personnel de l’EHPAD d’Audierne en lutte contre la suppression de 11 jours par an de RTT, avant une fusion avec l’EHPAD de Pont-Croix. Ces jours de repos sont une nécessité pour des personnels qui font un travail difficile , physiquement et aussi moralement, car amenés contre leur gré à des formes de maltraitance envers les résident-e-s par manque de personnel. Ces conditions de travail ne peuvent qu’avoir des conséquences néfastes pour les résident-e-s. La Coordination nationale et le  Comité des Usagers demandent que tous les moyens humains, matériels et financiers nécessaires soient accordés à l’EHPAD d’Audierne (comme à tous les EHPAD), pour une bonne prise en charge des résident-e-s. Ils demandent que la mesure de suppression de journées de RTT soit définitivement abandonnée. Ils appellent à participer au rassemblement de soutien prévu devant l’EHPAD d’Audierne, aujourd’hui 16 janvier de 11h à 12 h.

La pétition pour défendre l’EHPAD de la baie d’Audierne