Vosges : pour une réelle politique de santé pour tous et partout dans le département et le massif des Vosges

Appel à rassemblements et à manifestations le 15 juin

Gerardmer
devant l’hôpital

Thann
devant la collégiale

Luxeuil
devant l’hôpital

Le tract d’appel commun des comités des Vosges du sud

LES ASSOCIATIONS DE DÉFENSE DES HÔPITAUX ET MATERNITÉS DE

Remiremont, Thann, Gérardmer, Lure-Luxeuil, St Dié

Souhaitent bon anniversaire au Parc des Ballons pour ses 30 ans

Pour respirer à pleins poumons : Prenons soin de nos paysages et des gens

qui vivent, travaillent et se détendent ici

Le texte

 

 

Lons le Saunier : Les deux lignes de SMUR fermées et le personnel réquisitionné

Les deux lignes de SMUR fermés mardi 28
L’article de France 3 du 28 mai

Les médecins réquisitionnés par le préfet du Jura
article de France Bleu du 29 mai

Les forces de l’ordre ont sonné chez des médecins et soignants en pleine nuit, vers 1h du matin, pour leur ordonner d’être aux urgences à 7h !
L’article du Figaro du 1er juin
L’article de Médiapart du 2 juin

C’est la panique aux urgences
Article de Actu.fr du 31 mai

Saint Claude : rassemblement le 15 juin devant l’hôpital

Rassemblement le samedi 15 juin 2019, à 10h devant l’hôpital

Pour la réouverture de notre maternité, de notre pédiatrie, (Jean-Louis Millet, Maire de Saint-Claude a fait appel de la décision du Tribunal administratif de Dijon qui a rejeté les deux recours déposés pour la réouverture de notre maternité).

Pour la réouverture de notre chirurgie complète suivie d’hospitalisation.
Pour le maintien de notre service de dialyse.
Pour le maintien et le développement de notre service d’urgence qui a toujours une épée de Damoclès au-dessus de la tête.

Dans le Haut-Jura, la proximité, c’est la sécurité, avec des médecins et des personnels hospitaliers en nombre suffisant.
Et pour les payer, de l’argent, il y en a !!!
Arrêtez avec ça ! sans faire de politique, on va vous dire où en trouver !

Nous appelons
Madame la présidente du Conseil régional,
Monsieur le Président du Conseil départemental,
Mesdames, Messieurs les députés du Jura,
Mesdames les Sénatrices du Jura (Merci Sylvie Vermeillet pour votre soutien),
Messieurs les Présidents des Communautés de communes,
Mesdames, Messieurs les Maires du Haut-Jura
à demander avec nous la réouverture de nos services fermés, le maintien de tous nos services et nous les appelons à être présents avec nous, le 15 juin prochain, devant notre hôpital à 10 heures.

C’est notre santé qui est en jeu !
L’hôpital de Saint-Claude et le Haut-Jura vivront ENSEMBLE !

Pour amplifier cette action, un tractage est prévu de 8 h à 12 h
– les samedis 1er et 8 juin au marché couvert de la Grenette,
– le jeudi 13 juin sur la place du 9 avril 1944.

Le communiqué de presse

Besançon : L’USP organise un débat avec Michel Antony le 20 mars

Soirée débat : Un nouveau printemps des luttes, le 29 mars 2019 Espace Grammont à Besançon

Renouer avec le fil des expériences auto-gestionnaires des années 1970, les Lip en furent au premier plan pendant plusieurs années, est aujourd’hui un appel à l’action décidée.
Les soulèvements contre l’enfermement en psychiatrie, contre le mépris des sujets, soignés et soignants, affirment ce qui ne peut plus durer. De façon plus générale, nous partageons ce refus décidé du mépris que nous portent les bureaucrates néolibéraux et les capitalistes.
L’heure n’est pas à la commémoration mais à l’invention rebelle ; c’est l’ambition de cette soirée-débat.

Avec
Charles Piaget, militant ouvrier, ancien animateur de la grève des LIP. Pour lui, les gilets jaunes sont « innovants, accrocheurs et courageux », il vante leur souci de « ne pas être récupérés et de rester égalitaires ».

Michel Antony, ancien président de la coordination des collectifs de défense des hôpitaux et maternités de proximité.

Bruno Gravier, chef de service psychiatrie au CHUV de Lausanne, secrétaire du CEDEP

Fethi Brétel
, psychiatre à Rouen, a participé à la lutte des soignants de Sotteville lès Rouen.

SolMiRé (solidarité migrant réfugié) : deux de ses membres viendront parler des actions de solidarité en faveur des personnes exilées à Besançon.

Débat animé par Pascal Boissel, psychiatre, USP

Entrée libre

L’affiche

Lure : un futur hôpital de proximité ?

Michel Antony, du comité de défense de l’hôpital luron, n’est pas convaincu par ce nouvel label . « Ces petits établissements sont nécessaires, sont importants pour la médecine et l’accueil des personnes agées, mais malheureusement ils ne sont plus attractifs car on y a supprimé tous les services principaux » dit-il.

Le reportage de France 3

Saint Claude : débat le 17 janvier et référendum d’initiative citoyenne le 26 janvier

Plusieurs actions sont prévues dans les jours à venir.

1- JEUDI 17 JANVIER SOIRÉE DÉBAT AVEC LA FRAT AU CAFÉ À 18H30.

« Débat sur l’avenir de l’hôpital public de St-Claude » Suite à la fermeture de certains services du centre hospitalier, le Comité
de Défense et Soutien de l’Hôpital de Saint-Claude (CODESOHO) et La fraternelle, invitent les Haut-Jurassiens à débattre de l’avenir de l’hôpital public de Saint-Claude.

Entrée libre

2- SAMEDI 26 JANVIER À ST-CLAUDE DE 9H À 17H : RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE

A l’appel du CODESOHO, un Référendum d’Initiative Populaire sera proposé dans une vingtaine de communes hauts-jurassiennes (une liste complète vous sera communiquée ultérieurement).

Vous trouverez ci-joint le courrier adressé aux élus du territoire.

A Saint Claude, le référendum aura lieu dans un seul bureau de vote, le samedi 26 janvier 2019, au rez-de-chaussée, salle Bavoux-Lançon au 24 rue Rosset, de 9 heures à 17 heures.

Toutes les personnes majeures pourront participer (inscrites sur les listes électorales OU NON).

Un cahier de doléances permettra de recueillir tout ce que les habitants du Haut-Jura ont à dire sur leur hôpital et aussi sur la
santé en général dans notre région de moyenne montagne.

L’affiche pour le référendum