Forez : les comités présents aux voeux du maire de Montbrison

Le Collectif de Défense des usagers du Service Public Hospitalier du Forez, le Comité de Défense et de Soutien du CHF étaient présents lors de la présentation de ses vœux de Mr Bazile, maire de Montbrison, à la commune et aux élus du territoire.
Les deux associations ont ainsi pu exprimer et discuter de leur désaccord aux médias présents : le Progrès et France Bleu, sur le futur projet de l’Ehpad. Rappelons que ce projet a été décidé par les instances et voté en Conseil de Surveillance du 23 janvier 2019.
Les deux associations maintiennent leur mobilisation : des demandes de RDV avec l’ARS, avec le sous-préfet, Mr Ricio, sont encore en attente. Le Collectif souhaite une rencontre au ministère, appuyée par des élus et médecins.

Vous pouvez rejoindre le collectif en signant la pétition : https://montbrison-jaimemonehpadpublic.wesign.it/fr.

Le lien du site du Collectif des Usagers de Montbrison pour connaître les informations et les actions menées et à venir : https://ehpad42.wixsite.com/mtbr
L’adresse mail du Collectif :  jaimemonehpadpublic@gmail.com

Montbrison : le comité de défense du CHF poursuit la mobilisation

Contre la privatisation de la Maison de Retraite de Montbrison

Contre sa délocalisation

Rassemblement ce jeudi 23 janvier à 18 heures 30

Espace Guy Poirieux à Montbrison

A l’occasion des vœux du Maire de Montbrison

Devant les difficultés à obtenir des réponses de la part des différents élus, au regard de la désinformation régulièrement faite (conférence de Monsieur ZIEGLER, Président du département, lettre du Maire de Montbrison aux Montbrisonnais, bulletin municipal…), le Collectif des usagers pour la défense du service hospitalier du Forez entend saisir chacune des occasions pour que notre voix soit entendue.

A l’occasion de la présentation des vœux du maire Mr Bazile aux différents partenaires de la Ville et du Territoire le jeudi 23 janvier, il invite à poursuivre la mobilisation.

Rendez-vous le jeudi 23 janvier à 18 heure 30 sur le parking de la salle Guy Poirieux à Montbrison

Privas le 14 novembre

Communiqué des associations d’usagers pour la défense des hôpitaux, des collectifs ”inter-urgence”, “inter-hôpitaux”, “printemps de la psychiatrie”, et des organisations syndicales du secteur Santé – Action Sociale:
Depuis plusieurs mois, les personnels des hôpitaux et des EHPAD se mobilisent, dénonçant la dégradation de leurs conditions de travail et revendiquant des effectifs, de meilleurs salaires, l’arrêt des fermetures de services, l’ouverture de lits pour accueillir les patients dignement et en sécurité, et l’accès aux soins partout et pour tous. Force est de constater qu’ils ne sont pas entendus. Face au refus du gouvernement de prendre en compte les besoins de ces établissements dans le “Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2020”, collectifs, syndicats et associations ont décidé d’une journée nationale d’actions pour ce jeudi 14 novembre. A Paris, une manifestation partira de Port-Royal à 12h pour le Sénat, l’Assemblée nationale et l’hôtel Matignon. Le mouvement sera largement décentralisé et notamment à Lyon, Grenoble, Valence, Montélimar… .
Pour l’Ardèche, manifestation à Privas à 10h, au départ de l’hôpital Ste Marie. Nous nous rendrons ensuite au Centre Hospitalier où auront lieu les prises de paroles. La manifestation se terminera par une distribution de tracts au rond point d’Intermarché.
Espérant votre participation, merci aussi de diffuser le présent communiqué sans modération.
Contacts:
– Association de défense de l’hôpital de Privas,
  Présidente: Françoise Pinelli
                     Tél. : 06.14.45.92.37
                     Mail: c.pinelli@outlook.fr
– Association des usagers de l’hôpital d’Aubenas,
  Président: Joseph Maatouk
                    Tél. : 06.89.64.36.25
                    Mail: joseph.maatouk@wanadoo.fr

Brioude : retour sur la mobilisation pour le scanner

Le Comité de vigilance de l’hôpital public de Brioude a réservé une surprise, lundi 7 octobre, à Léon Martin, son membre le plus mobilisé et mobilisateur sur la question de l’arrivée du scanner à Brioude.

Il est des combats qui peuvent paraître perdus d’avance. Le scanner de Brioude aurait pu être de ceux-là. Mais c’était compter sans Léon Martin.

L’article de La Montagne du 10 octobre