Sedan le 22 septembre 2022

Plus de cinquante personnes s’étaient rassemblées devant l’hôpital de Sedan, venues à la rencontre du comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes en cette journée nationale d’action pour la santé et les hôpitaux publics pour avoir des informations sur la situation de la maternité.

Le communiqué récent de l’ARS, au delà des discours de langue de bois, ouvre à la possibilité de « rupture d’activité » de la maternité, autrement dit sa fermeture qui se prépare d’après les fuites venant des personnels, malgré l’omerta qui règne.

Le contexte local a été remis dans le cadre national avec l’état catastrophique des hôpitaux actuels, la nécessaire exigence d’une loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2023 répondant aux besoins et appel a été fait à prolonger l’action le 29 septembre.

Parmi les présents, on notait la présence de plusieurs élus de Sedan, de la secrétaire de l’UD CGT, de la responsable de la LDH.

Le comité de défense va poursuivre la mobilisation : un RV est prévu avec le maire de Sedan.

20220922sedan1

sedan5L’intervention de la LDH

sedan4L’intervention de la représentante du syndicat CGT des enseignants

sedan3sedan2

Bagnères de Bigorre se bat pour son hôpital

Le 22 septembre, dans le cadre de la journée nationale pour la santé publique à l’appel de la fédération Cgt santé, notre association a participé au rassemblement de Bagnères de Bigorre avec 300 personnes environ. Les hospitaliers étaient en grève et la majorité des participants étaient issue de la population avec également des élus du secteur comme le maire de Bagnères et une conseillère départementale. Notre pétition a continué à vivre avec à ce jour plus de 2000 signatures que nous allons prochainement porter au préfet.

Le tract d’appel à l’action du 22/09

B2B1

B2B2B2B3

 

B2B4

 

B2B5

Montreuil : Le 22 et le 24 septembre: deux moments forts pour le comité de défense du CHI A Grégoire

Sans le rassemblement pour défendre notre hôpital public, le nouveau ministre de la Santé, F. Braun, continuera de dire  » que la catastrophe sanitaire annoncée n’a pas eu lieu », avec plus de 120 services d’urgence fonctionnant cet été « en mode dégradé »!!
Le CHI de Montreuil n’a plus les moyens d’accueillir correctement les patient-es, et cela avec 76 lits fermés… jusqu’en novembre. ET APRES??

Le Comité de Défense vous appelle à participer massivement au rassemblement du personnel le 22 septembre à partir de 11 heures devant l’ACCUEIL, côté Bd de la Boissière
Emparez-vous du tract et de la pétition, pour solliciter vos voisins, vos ami-e-s,
votre famille!
Le 24 septembre, le Comité sera présent à la Journée des associations sur la Place J. Jaurès de la Mairie à Montreuil
Démontrons notre soutien actif aux professionnel-le-s, notre détermination à faire avancer leurs exigences d’embauche, de formations et de salaires
Le devenir de l’hôpital public passe par leurs revendications imparables

Le tract

Indre et Loire : ça bouge !

Le collectif 37 Notre santé en danger est intervenu au forum des asso à St Pierre des Corps

L’article sur le blog du collectif

Le 22 septembre, rassemblement place Jean Jaurès à 15 h à l’appel de la CGT, FO, Sud et du collectif Notre Santé en danger

Le tract commun

A Chinon, une centaine de personnes ont manifesté pour la défense de l’hôpital public le 8 septembre.

Le tract d’appel