Chatellerault : ouverture d’un centre médical de soins immédiats libéral

Deux médecins et deux infirmier(e)s ouvrent un » Centre Médical de Soins Immédiats » à Poitiers, le CMSI 86, pour désengorger les Urgences…Ils quittent le service hospitalier pour une activité libérale, avec la bénédiction de l’ARS et du chef des urgences du CHU de Poitiers, ce dernier assurant même qu’il y aura un soutien logistique du CHU. Le CMSI 86 est présenté comme s’inscrivant dans une extension du centre 15.
Cette collaboration ville/hôpital et surtout public/privé fait réagir le comité Nord Vienne

AUCH – Un scanner et une IRM pour l’hôpital public

L’autorisation d’installer ces nouveaux équipements est l’aboutissement d’une lutte exemplaire des personnels. Outre un fonctionnement autonome il en résultera une prise en charge des urgences plus conforme à ce que les usagers sont en droit d’attendre.

L’article de Médiapart

Concarneau : Réouverture du service d’urgence

Comme pour tous les autres comités, le confinement et les mesures barrières qui l’ont suivi n’ont pas permis l’activité habituelle de notre comité. Notre service d’urgences (9H. à 19H.) a rouvert début juin mais nous n’avons toujours pas récupéré notre SMUR de nuit.

En août nous avons tenu des tables sur les marchés des trois grandes villes du territoire et, le 5 septembre nous tenions un stand au forum des associations. Ces initiatives nous ont permis de reprendre contact avec certains de nos adhérents et de toucher de nouvelles personnes. Au-delà des insuffisances de notre hôpital se pose de plus en plus la question plus générale des difficultés d’accès aux soins : manque de généralistes et de spécialistes, délais très longs pour des consultations ou des examens. Beaucoup de personnes n’ont plus d’autre choix que de s’orienter vers le secteur privé ou de faire des kilomètres pour se soigner.

Notre comité se réunira à la fin du mois pour engager de nouvelles actions dont, entre autres, l’organisation d’un débat public sur la Sécurité Sociale dans le cadre de l’initiative nationale de la Convergence pour la défense des services publics et de la Coordination Nationale.

 

Douarnenez : le comité des usagers de l’hôpital s’alarme de l’état de l’offre médicale

Ce mercredi 26 aout, le comité des usagers de l’hôpital de Douarnenez a tenu une conférence de presse s’alarmant de l’offre médicale : 17 lits fermés à l’hôpital sur les 115, alors que la fréquentation de l’hôpital augmente avec la période touristique : en juillet l’hôpital a été 17 jours en tension.

Mais c’est aussi le manque de professionnels en ville et le comité demande la création d’un centre de santé.

Et bien sur il demande le retour d’une ligne autonome de SMUR la nuit et le week end pour Douarnenez et le Cap Sizun, supprimée depuis deux ans.

L’article du Télégramme