Bernay : l’association « Liberté, Egalité, Proximité » réagit au rapport de la Cour des Comptes

L’association « Liberté, Egalité, Proximité » comprend que le retour de la chambre régionale des comptes fasse un bilan négatif quant à l’équilibre recettes /dépenses du centre hospitalier de Bernay mais déplore une analyse négative voire erronée de la situation.

A savoir

  • Que le constat porte sur la période de 2015 à 2019 et que des améliorations et des projets de restructuration sont en cours de façon significative.
  • Qu’aucun médecin exerçant au centre hospitalier n’est pas apte à le faire : un médecin non inscrit au conseil de l’ordre avec un diplôme étranger hors communauté européenne est un médecin qui travaille sous la responsabilité d’un collègue inscrit et avec les compétences requises pour assumer sa fonction.
  • Que chaque agent s’est vu amputé de 7h de repos dés lors que la journée de solidarité a été décrétée.
  • Que l’absentéisme est une conséquence directe de conditions de travail dégradées.
  • Que la fermeture de la chirurgie H24 7j/7 n’est surtout pas une solution miracle.

Nous nous opposerons avec véhémence à la disparition de la chirurgie traditionnelle dans un établissement déjà affaibli par la fermeture de la maternité qui n’a en rien amélioré la situation financière de l’établissement mais aggraver les problèmes d’attractivité.

Dans un contexte décrit d’ailleurs dans ce rapport de désert médical, de difficulté d’accès aux soins ne peut on pas éviter d’enfoncer un établissement qui est un recours indispensable à la sécurité de la population ?

Rappelons qu’aucun établissement hospitalier public n’est à l’équilibre financier et que la solution ne peut venir que des dirigeants qui doivent sans délai revoir le mode de financement de tous ces établissements.

 

L’article sur Actu.fr

Sedan : les pétitions ont été remises à la sous préfète

C’est près de 5000 pétitions qui ont été remises à la Sous-Préfète de Sedan ce vendredi 4 novembre, exigeant le maintien de la maternité de Sedan, un plan d’urgence pluriannuel permettant son fonctionnement et dénonçant la baisse endémique des crédits des hôpitaux. Sur cette optique politique nationale, notons que l’utilisation du 49.3 a figé une perspective d’augmentation des dépenses des hôpitaux pour 2023 inférieure à l’inflation et donc va aggraver la situation des hôpitaux.
La sous-préfète a entendu attentivement les propos de la délégation composée de deux élus (Frédéric Latour, président des Portes du Luxembourg, Monique Hucorne, représentant le maire de Sedan), d’un représentant du personnel, Jérémy Doucet, secrétaire général de la CGT du CHINA et de trois représentants de notre comité de défense (Marie-France Brichard, Maurice Ambroise et Michèle Leflon). Elle a promis de transmettre.
Pendant plus d’une heure nous avons développé le risque sanitaire que constituerait la fermeture de la maternité et ses conséquences sur l’hôpital plus globalement. Le responsable syndical a insisté sur l’angoisse des soignants devant l’absence d’informations sur l’avenir et les élus ont longuement insisté sur l’abandon des Ardennes par le gouvernement et à la trahison alors même que la maternité a été refaite il y a quelques années.
Merci à toutes celles et ceux qui ont patienté pendant cette longue entrevue !

Creil : AG du comité le 18 novembre

le 18 novembre à 18h30  au Centre des Cadres Sportifs, 1 rue du général Leclerc à Creil , se tiendra l’AG du Comité avec comme ordre du jour:
-notre action du 3 novembre
-le compte rendu de la rencontre avec le directeur de l’Agence Régionale de Santé (ARS)
-les perspectives d’action à suivre.
par ailleurs si vous désirez avoir le compte-rendu à chaud du journaliste de Oise-Hebdo vous pouvez aller sur le site:

Sedan : manifestation ce samedi 15 octobre pour défendre la maternité

Temps pluvieux et malgré tout 300 personnes dans les rues de Sedan ce matin pour défendre la maternité : de nombreux élus de Sedan dont le maire et des Portes du Luxembourg en particulier. Tous les échanges avec les personnels de l’hôpital (dont un médecin) traduisent l’absence totale de volonté de remédier au manque de médecins : la direction de l’hôpital et l’ARS doivent entendre, car c’est mettre en danger la population et préparer la transformation complète de l’hôpital de Sedan en un hôpital sans services actifs !

IMG_6893