Luxeuil : Mobilisation du 15 Juin 2019

Bravo et merci à toutes et tous pour l’organisation et la présence
15 juin 2019 à Luxeuil

Une centaine de personnes devant l’entrée de l’hôpital de Luxeuil où urgences et smur sont menacés. Des élus locaux et départementaux, des syndicalistes, quelques praticiens sanitaires, une bonne représentation du comité de vigilance mais aussi une moitié de personnes nouvelles et notamment une belle délégation de Gilets jaunes luxoviens…

Trois organes de presse étaient présents

Nous avons distribué des tracts aux marchés de Lure, Vesoul et Luxeuil avec partout très massivement un bon accueil

Nous avons rappelé les diverses mobilisations : urgentistes, les maternités… et les 120 hôpitaux en lutte selon Médiapart

Nous avons relié à toute la thématique des services publics, trésoreries, collèges, train, CIO, tribunaux… dont Luxeuil, comme Lure, est particulièrement privée

Nous avons rappelé le rôle du Comité de vigilance et de la Coordination nationale, évoqué les nombreux endroits en France et en Franche Comté où se déroulaient d’autres manifestations (surtout nos comités de Dole et de Saint Claude), et aussi à nos marges Gerardmer et Thann…

Nous avons rappelé localement notre engagement dans les Vosges du Sud avec Remirement, Gérardmer, Thann, Altkirch, Saint Dié et Lure Luxeuil

Nous avons dénoncé la loi MaSanté2022 surtout pour ne pas imposer la réglementation à l’installation et pour ne pas stopper les fermetures de service : elle est donc totalement inopérante et nocive pour la très grande majorité des territoires

Nous avons explicité le rôle néfaste des ARS et des GHT

Non au localisme, non au corporatisme, oui à la proximité partout et à un réel aménagement égalitaire du territoire avec une immédiate redistribution contrôlée des personnels de santé, tant dans les territoires que dans tous les hôpitaux, Ephad et maternités…

Le Comité de Vigilance

Sarlat le 15 juin

Un stand sur la place de la Grande Rigaudie à Sarlat et une pétition pour le maintien de tous les services de l’hôpital.

Il y a risque de fermeture  de 14 lits en psychiatrie
En septembre il n’y aura plus de double lecture des mammographies à l’hôpital de Sarlat en l’absence de mammographie numérisée

L’article de France Bleu

Manosque : beau rassemblement le 6 juin contre la fusion des hôpitaux du 04

1- Rassemblement du 6 mai à 13h30 dans le patio de l'"Hôpital de Manosque:
Sans en mettre des "tartines", ce que l'on peut dire c'est que le 1er Rassemblement de notre tout récent Collectif "Contre les Fusions des Hôpitaux du 04 et en Défense des Services Publics" a été une BELLE RÉUSSITE, (malgré les très nombreux messages d'excuses, dont celui du Conseil Régional Paca, pour une impossibilité d'être là pour de multiples raisons) avec la présence des Collectifs (Réa et Hôpital de Banon), du Syndicat CGT Santé 04 et de l'hôpital de Manosque et de quelques militants de FO, de Partis (FDG, PC, FI, NPA), de nombreuses Associations (dont celle des Maires Ruraux du 04), de la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité (avec la présence de Pierre Bal son responsable national des relations avec les Comités, Associations, Collectifs, ...) et de "gilets jaunes" venus apporter leur soutien à la démarche enclenchée par le Collectif.
Et ce qui est tout à fait remarquable et significatif de sa grande détresse et de sa volonté de ne pas subir les décisions autoritaires de l'ARS (fusions, fermetures de sites, de services ou de parties de services, suppressions de postes avec la dégradation de leurs conditions de travail et d'accompagnement humain des Patients), LA PRÉSENCE ET LE PASSAGE COURAGEUX DE NOMBREUX AGENTS DE TOUS LES SERVICES DE L'HÔPITAL ET DE TOUTES LES CATEGORIES.
Des passages d'Agents et de contractuels plus ou moins rapides, liés à la peur que suscitait l'errance dans les couloirs, l'accueil & sa coursive de l’omnipotent directeur Pouilly en train de "fliquer" (ou de faire "fliquer") celles et ceux qui avaient l'audace d'outrepasser sa consigne (qu'il avait portée dans les 3 établissements) de ne pas participer à ce rassemblement. C'est ça le "management par la terreur" qui consiste à faire pression sur les agents, non pas en les menaçant physiquement (le bâton), mais en leur faisant comprendre de façon perverse et sournoise qu'il saurait qui signait les pétitions et qui participerait aux réunions, rassemblements, manifestations, ....

Ce sont près de 200 personnes (si l'on considère celles et ceux qui sont passés quelques dizaines de minutes, notamment les parents & amis de patients, les salariés des sociétés de transports de patients, ....) avec une présence permanente de 90 personnes qui ont participé et animé notre Rassemblement. (voir Art Provence en pièce jointe. Pas très fidèle et un peu "à côté", mais ....

Donc, une belle Réussite avec une volonté unanime: RENOUVELER CELA (sous toutes ces formes) TANT QUE LE PEUPLE NE VERRA PAS SES EXIGENCES SATISFAITES.

Volonté qui d'ailleurs devrait très rapidement se concrétiser via une ACTION FORTE A ENVISAGER VERS LE 21 JUIN, non pas pour faire la faite de la musique (quoi qu'on pourra le faire tout de même), mais ACCUEILLIR, comme les Bas-Alpins savent le faire, 2 CASSEURS DES SERVICES PUBLICS, DONT CELUI DE LA SANTE, qui souhaiteraient, à priori, venir se "balader sur le 04 à cette période. Mais chuttttt .............. CA DEVRAIT ETRE EXCELLENT !!!

2- Prochaine Réunion du Collectif:

Mercredi 12 juin 2019 à 18h30 à Mane
FAM (Foyer d'Aide Médicalisée) St Joseph de Mane (ancien Hôpital de Mane)

 

Vosges : pour une réelle politique de santé pour tous et partout dans le département et le massif des Vosges

Appel à rassemblements et à manifestations le 15 juin

Gerardmer
devant l’hôpital

Thann
devant la collégiale

Luxeuil
devant l’hôpital

Le tract d’appel commun des comités des Vosges du sud

LES ASSOCIATIONS DE DÉFENSE DES HÔPITAUX ET MATERNITÉS DE

Remiremont, Thann, Gérardmer, Lure-Luxeuil, St Dié

Souhaitent bon anniversaire au Parc des Ballons pour ses 30 ans

Pour respirer à pleins poumons : Prenons soin de nos paysages et des gens

qui vivent, travaillent et se détendent ici

Le texte

 

 

Urgences – une situation qui s’aggrave – une mobilisation qui s’étend

à Lons-le-Saunier (Jura) : Le SMUR au ralenti – Article France Info – 29 05 19

et le préfet réquisitionne les médecins – Article France-Bleu – 29 05 19

à Voiron (Isère) : Les raisons de la grève – Article du Dauphiné – 02 06 19

à Montauban (Tarn-et-Garonne) – Les Urgentistes en grève illimitée – Article de La dépêche – 03 06  19

à Avignon (Vaucluse) – Les Urgentistes rejoignent la mobilisation nationale – Article de France Bleu – 03 06 19

à Paris – La RiboisièreUrgences en souffrance – Article du Parisien – 04 06 19

alors que la Fédération Hospitalière de France dénonce des situations de quasi-rupture – Article de Orange.fr – 02 06 19

et que 184 hôpitaux sont en lutte actuellement – Article de Médiapart – 02 06 19

Douarnenez. Ehpad : Forte mobilisation et guerre des mots et communiqué du comité

Ehpad : Forte mobilisation et guerre des mots

 

Communiqué

Solidarité avec le personnel des EHPAD

         Le Comité des Usagers de l’Hôpital de Douarnenez exprime son soutien au débrayage des personnels  des EHPAD de Ty Marhic et des Jardins du Clos, organisé par la section CGT du Centre Hospitalier de Douarnenez, demain 4 juin, de 14 h à 16 h, devant Ty Marhic, et il appelle les Douarnenistes à y participer nombreux. Il estime légitime la demande de recrutement de nouveaux soignants, pour de meilleures conditions de travail, qui par conséquent permettront une meilleure prise en charge des résidents, en évitant ainsi des conditions de travail dégradées et la maltraitance imposée qui en découle. Il considère comme nécessaire l’intervention d’un soignant pour un résident, non seulement dans les deux EHPAD douarnenistes, mais dans tous les EHPAD. Il n’accepte pas que des raisons financières soient mises en avant pour ne pas recruter davantage de soignants et considère comme prioritaires les soins donnés aux résidents et non l’inverse, que ce soit à Douarnenez ou ailleurs.