Bulletin semaine 28

NOUS ATTENDRONS…

 

Nous attendrons les conclusions de la commission d’enquête sur les dépenses de Monsieur DE RUGY pour nous indigner si les accusations portées contre lui venaient à se vérifier.

Nul doute cependant que cela renvoie « une image terrible » (1) des hommes politiques et de nos gouvernants dans les hôpitaux publics qui subissent fermetures de services, de lits, de postes et réductions budgétaires pour des motifs d’économies et chez nous, simples usagers qui en subissons les conséquences.

  • Benjamin GRIVEAUX sur France 2

L’édito et le bulletin

RIANTEC : Des soignantes sont obligées de travailler en sous-effectif dans un Ehpad, leur direction les sanctionne

Sophie est aide médico-psychologique dans un établissement pour personnes âgées (Ehpad). Une veille de Noël, elle et ses collègues soignantes apprennent qu’elles seront en sous-effectif pour s’occuper des résidents et sont invitées par leur hiérarchie à faire « au mieux ». Un an plus tard, elles sont sanctionnées et rétrogradées par leur direction. Voici pourquoi.

L’article de Bastamag du 03 07 19

Gériatrie en Ile de France

Les syndicats APHP USAP-CGT et Sud-santé, la coordination de vigilance du GHU H. Mondor-A.Chenevier et la coordination Gériatrie de René Muret convient l’ensemble des personnels des établissements de la filière gériatrique d’Île-de-France (SLD, SSR, EHPAD, etc.) à une assemblée générale, afin de faire un état des lieux de la prise en charge des personnes âgées et de construire ensemble un rapport de force, pour sauvegarder la totalité de notre capacité d’accueil en Île-de-France.

LE JEUDI 4 JUILLET 2019

DE 9H00 À 13H00

SALLE VARLIN À LA BOURSE DU TRAVAIL

(3 RUE DU CHÂTEAU D’EAU 75010 PARIS)

L’invitation