Un médecin mis en cause par l’employeur et le conseil de l’ordre : un rassemblement de soutien est prévu mercredi 26 février à partir de 8h45 4 rue Léon Jost Paris soutien

médecins du travail ManifesteDOS-01 2020-
médecin du travail mis en cause-TractSoutien26-2-20

Candidature à la Conférence Nationale de Santé

Depuis sa création en 2004, les candidatures de la coordination reçoivent la même réponse.

Madame, Monsieur,

Vous avez bien voulu proposer votre candidature en qualité de représentant des usagers du système de santé de la Conférence nationale de santé (CNS), et je vous en remercie.

Votre dossier de candidature a été examiné par un comité rassemblant différentes directions du ministère chargé de la santé, qui a proposé une liste de représentants titulaires et suppléants. Cette liste a été transmise à Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé qui a choisi les représentants et les représentantes appelés à siéger au sein de la CNS.

A l’issue de ce processus, j’ai le regret de vous informer que votre candidature n’a pas été retenue.

Sincères salutations,

Pascal Mélihan-Cheinin

Secrétaire général de la Conférence nationale de santé

Adresse mail : cns@sante.gouv.fr

Sa formulation sibylline ne permet pas de savoir si l’éviction systématique dont nous faisons l’objet est imputable aux directions du ministère ou à la ministre, ni de connaître les critères sur lesquels elle se fonde.

Force est de constater, année après année, qu’un phénomène identique se reproduit pour presque toutes les conférences régionales de santé et les conseils de surveillance des hôpitaux.

Face à ces constats, il nous est difficile de croire les autorités sanitaires quand elles prétendent permettre à tous de s’exprimer alors qu’elles choisissent leurs interlocuteurs et que certains sont invariablement écartés.