Dole : rassemblement pour dénoncer la fermeture de la chirurgie conventionnelle.

150 personnes rassemblées devant la Sous Préfecture pour dénoncer la fermeture de la chirurgie conventionnelle ce 1er avril à Dole pour exiger un moratoire sur toutes les fermetures de service, le retour de la chirurgie et des lits et postes supprimés ces dernières années.Avec le comité de défense de l’Hôpital, la CgT du Chs Pasteur, des élu.es, des citoyens indignés par les premiers témoignages des dysfonctionnements constaté s avec notamment des jeunes (8 ans et 16 ans qui attendent une dizaine d’heures un diagnostic pour savoir s’ils seront opérés). L’agence régionale de santé, le gouvernement refusent d’entendre ceux qui se sont exprimés unanimement pour le MAINTIEN de la chirurgie conventionnelle à l’Hôpital Pasteur de DOLE . Auprès de M.Borgeot, sous préfet qui nous a reçus nous avons posé les questions de :
– démocratie , quand les élus représentant plus de 70 00 habitants (92 communes), et le conseil régional, ne sont pas entendus ;
– sécurité, quand 800 patients en urgences parfois vitales seront transférés à Besançon avec une perte de chances pour ceux qui ne supporteront ni délai, ni transfert .
Sans compter le démantèlement des équipes de soins (un gâchis humain) et les menaces pour d’autres services dans la foulée.

Dole le 24 novembre 2021

Rassemblement à l’occasion du conseil de surveillance

Beau rassemblement devant l’hôpital Pasteur à Dole ce mercredi. Pres de 500 personnes. Ensemble pour le maintien de la chirurgie conventionnelle. L’accent a été mis sur le risque pour les patients en urgence vitale s’ils n’étaient plus accueillis au plus près de chez eux. 35 maires étaient présent.e.s aux côtés des habitant.e.s et personnel s hospitaliers. Au conseil de surveillance nous avons interpellé le Directeur de l’ARS. Non au 100’/, ambulatoire ! Le mouvement continue, jusqu’à la victoire !

Le flash de la semaine

Le discours de Laurence Bernier devant le conseil de surveillance