Digne : rassemblement, pique-nique, débat le 21 juin

L’annonce de la présence des 2 dynamiteurs de la macronie de nos Services Publics, Buzyn et Castaner à l’inauguration du Service des Urgences rénové de l’hôpital de Digne ce vendredi 21 juin, a fait rapidement long feu.
 
Ils se sont misérablement dégonflés (ce qui de la part du dernier n’a rien d’étonnant car on a l’habitude sur le 04 de ses multiples revirements, retournements de vestes et trahisons) et ont préféré battre en retraite (en se planquant dans leurs ministères respectifs où en des lieux beaucoup plus réceptifs à la politique ultralibérale de Macron) plutôt que d’affronter le Peuple du 04 & du Haut Var et les Personnels de l’hôpital de Digne et de tout les Secteurs Publics du 04, dont celui de la Santé.
Cette fuite de 2 membres du gouvernement Philippe au pouvoir, ne doit pas nous faire perdre de vue les objectifs de notre engagement dans cette lutte contre la casse des Services Publics sur le 04 et le Haut Var, dont celui de la Santé, et la destruction de nos Territoires Ruraux en continuant à exiger:
* Pour le Service Public de la Santé et des Soins:
– la nomination de directrices et/ou de directeurs dans chaque établissement Public de Santé du 04 (CH, Hôpitaux Locaux, EHPAD) et l’arrêt de la concentration des pouvoirs entre les mains d’un seul directeur, 
l’arrêt des fusions des hôpitaux sur le 04 dans le cadre de la mise en oeuvre du GHT avec leurs contingents de suppression de postes et de dégradation des conditions de travail des Personnels, de fermeture partielle ou totale de Services, d’hôpitaux, ….
– la garantie de la pérennité des structures existantes et de leurs remises à niveaux, dont celles des hôpitaux de Banon et de Forcalquier,
l’ouverture d’un Service de Réanimation Polyvalente de 8 lits dans le CH Manosque,
l’abandon du projet de fusion des Samu 04 & 05,
* Pour les autres Services Publics:
– le maintien des classes et des Ecoles dans celui de l’Education,
– le maintien des gares et la réouvertures de celles fermées et/ou mises en sommeil par la SNCF,
l’arrêt des fermetures des Bureaux de Poste et la réouverture de ceux fermés autoritairement par La Poste,
l’arrêt des fermetures de Trésoreries Locales et la réouvertures de celles fermées autoritairement par les Impôts,
l’arrêt de la privatisation d’EDF (par appartements: RTE, Enédis, Commerce, …) et de GDF avec un retour à la Nationalisation de TOUT le Secteur de l’Energie (EDF, Engie, Total, ….),
l’arrêt de la privatisation des Barrages Hydrauliques propriété de la Nation et leur maintien au sein d’EDF,
l’arrêt des privatisations des aéroports (ADP, ….),
– …….
avec bien évidemment à chaque fois en face de ces maintiens de structures la création des Emplois statutaires nécessaires au fonctionnement de ces Services Publics.
A ce titre et pour confirmer (s’il le fallait) l’engagement des Elu(e)s, des Maires, des Conseils Municipaux et des Collectivités Territoriales, vous trouverez en pièces jointes les motions de:
– la Commune de Niozelles, adoptée le 7 juin 2019
– l’Association des Maires Ruraux du 04, prise le 15 juin dernier lors de son Assemblée Générale.
Les Personnels de l’hôpital de Digne, à l’appel de la CGT, maintiennent leur préavis de grève pour le Vendredi 21 juin (décision antérieure à la connaissance de la venue de Buzyn et de son accompagnateur Castaner) avec un Rassemblement – Débat à l’hôpital de Digne.
Dans le prolongement des actions qu’ont engagé le Collectif « Contre les Fusions des Hôpitaux du 04 et en Défense des Services Publics » et toutes les Structures et Citoyennes et Citoyens qui le composent (Associations, Collectifs, Comités, Municipalités, Elu-e-s, Partis Syndicats, ….) nous vous invitons à nous retrouver:
Vendredi 21 juin 2019 de 12h00 à 15h00
Rassemblement – Débat / Pique-Nique
Hôpital de Digne
 
Il est important que nous soyons le plus nombreux ce jour-là et les suivants, car et plus personne n’est dupe aujourd’hui, face à une macronie (sans oublier les pouvoirs qui l’ont précédée) coupée du Peuple et sourde à toutes ses attentes, revendications et exigences ce ne sera qu’à partir du moment où les Citoyennes & les Citoyens, les Elu(e)s, les Municipalités, les Collectivités Territoriales, les Associations & les Collectifs, les Personnels des Services Publics (Statutaires et Conventionnés) décideront de façon convergente, massive et déterminée de s’opposer à toutes ces tentatives de casse de Services & Structures Publics que nous avancerons et gagnerons.
 
Amitiés et à vendredi à Digne.     J.François
 
PS: Pour le bassin manosquin un Covoiturage aura lieu. RV à 10h15 Parking « Prés Combaux » (Rd Point Hyper U – en face « La Halle aux Chaussures »)

Bulletin semaine 24

Il n’est pas certain que Mme Buzyn ait évalué la situation de l’hôpital public. Si elle tente de répondre à quelques demandes d’augmentation de salaire justifiée, elle laisse dans l’ombre le besoin d’accueil des patients.

Ce sont des personnels et des lits supplémentaires qui sont nécessaires. Il est temps de rouvrir des services, il est temps de ne plus considérer l’hôpital comme une entreprise. La richesse de l’hôpital c’est sa capacité à prendre soin, non celle de faire des économies.

L’édito et le bulletin

Luxeuil : Mobilisation du 15 Juin 2019

Bravo et merci à toutes et tous pour l’organisation et la présence
15 juin 2019 à Luxeuil

Une centaine de personnes devant l’entrée de l’hôpital de Luxeuil où urgences et smur sont menacés. Des élus locaux et départementaux, des syndicalistes, quelques praticiens sanitaires, une bonne représentation du comité de vigilance mais aussi une moitié de personnes nouvelles et notamment une belle délégation de Gilets jaunes luxoviens…

Trois organes de presse étaient présents

Nous avons distribué des tracts aux marchés de Lure, Vesoul et Luxeuil avec partout très massivement un bon accueil

Nous avons rappelé les diverses mobilisations : urgentistes, les maternités… et les 120 hôpitaux en lutte selon Médiapart

Nous avons relié à toute la thématique des services publics, trésoreries, collèges, train, CIO, tribunaux… dont Luxeuil, comme Lure, est particulièrement privée

Nous avons rappelé le rôle du Comité de vigilance et de la Coordination nationale, évoqué les nombreux endroits en France et en Franche Comté où se déroulaient d’autres manifestations (surtout nos comités de Dole et de Saint Claude), et aussi à nos marges Gerardmer et Thann…

Nous avons rappelé localement notre engagement dans les Vosges du Sud avec Remirement, Gérardmer, Thann, Altkirch, Saint Dié et Lure Luxeuil

Nous avons dénoncé la loi MaSanté2022 surtout pour ne pas imposer la réglementation à l’installation et pour ne pas stopper les fermetures de service : elle est donc totalement inopérante et nocive pour la très grande majorité des territoires

Nous avons explicité le rôle néfaste des ARS et des GHT

Non au localisme, non au corporatisme, oui à la proximité partout et à un réel aménagement égalitaire du territoire avec une immédiate redistribution contrôlée des personnels de santé, tant dans les territoires que dans tous les hôpitaux, Ephad et maternités…

Le Comité de Vigilance

Sarlat le 15 juin

Un stand sur la place de la Grande Rigaudie à Sarlat et une pétition pour le maintien de tous les services de l’hôpital.

Il y a risque de fermeture  de 14 lits en psychiatrie
En septembre il n’y aura plus de double lecture des mammographies à l’hôpital de Sarlat en l’absence de mammographie numérisée

L’article de France Bleu

Infos semaine 23

Les Urgentistes, en grève dans de nombreux services partout en France, manifestent le 6 juin 2019. Depuis plusieurs mois ils mettent en avant des mesures qui permettraient une amélioration des conditions de fonctionnement de leurs services et de la prise en charge des patients. Notre coordination les assure de son total soutien.

Leurs demandes restent sans réponse parce que l’objectif ministériel n’est pas de voir ces services fonctionner correctement mais au contraire de transférer une part importante de leur activité vers la médecine de ville.

Désorganiser et provoquer les dysfonctionnements sont de longue date le moyen pour nos gouvernants successifs de justifier les réformes qu’ils entendent imposer. Honte à eux ! les victimes sont toujours les mêmes : les patients et l’hôpital public, notre bien commun.

Le bulletin

Vosges : pour une réelle politique de santé pour tous et partout dans le département et le massif des Vosges

Appel à rassemblements et à manifestations le 15 juin

Gerardmer
devant l’hôpital

Thann
devant la collégiale

Luxeuil
devant l’hôpital

Le tract d’appel commun des comités des Vosges du sud

LES ASSOCIATIONS DE DÉFENSE DES HÔPITAUX ET MATERNITÉS DE

Remiremont, Thann, Gérardmer, Lure-Luxeuil, St Dié

Souhaitent bon anniversaire au Parc des Ballons pour ses 30 ans

Pour respirer à pleins poumons : Prenons soin de nos paysages et des gens

qui vivent, travaillent et se détendent ici

Le texte