template-bulletin-essai

Données Lettre

L’INFO

Semaine 44

du 28/10 au 01/11/2019





















Édito (ou point fort de la semaine) :

Le renoncement aux soins



Du fait des choix des responsables nationaux en matière de politique de santé la liberté d’installation perdure. Elle génère des déserts médicaux. Par voie de conséquence l’éloignement de l’offre de soins qui en résulte provoque à son tour des renoncements aux soins.



Désormais une partie des contributions sociales, notamment de ceux qui de ce fait n’ont pas accès aux soins, sera consacrée à la recherche de solutions… qui, en termes de proximité, n’existent pas.



Même si l’on peut comprendre les motivations de ceux qui prennent de telles dispositions on est dans l’obligation de constater que la situation à laquelle on aboutit est affligeante et indigne du pays des Droits de l’Homme donc aussi du Droit à la Santé.



https://www.vivrelyonne.fr/actualites/le-renoncement-aux-soins



DUPLICITE ?

Le Président de la République a déclaré le 28 octobre qu'il fallait un plan avec des moyens pour l'hôpital.
Mais, mardi 29 octobre, le PLFSS a été voté en l'état ce qui correspond à 800 nouveaux millions d'économies prévues pour les établissements publics de santé.



Communiqué de la Coordination Nationale du 28 Octobre 2019

NOTRE SANTÉ EN GRAND DANGER :
Les usagers dans l’action le 14 Novembre

Le refus du gouvernement de prendre en compte les besoins des hôpitaux et des EHPAD dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2020 mène à une véritable catastrophe sanitaire.


La Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité témoigne de son soutien à tous les personnels en lutte, à leurs organisations syndicales, à leurs collectifs (Collectif Inter Urgences, Collectif Inter Hôpitaux, Collectif inter-blocs), au printemps de la psychiatrie... Ces luttes sont celles des usagers qui ont besoin d'un service public hospitalier et d'EHPAD (Établissement d'hébergement de personnes âgées dépendantes) publics répondant à leurs besoins.
Cela passe par l'arrêt des fermetures de lits, services et SMUR et des réouvertures, des embauches de personnels et une reconnaissance et revalorisation des métiers.


La Coordination Nationale est partie prenante de la journée d'action du 14 novembre. Elle appelle ses comités à organiser une participation massive à la manifestation parisienne et à contribuer à la mobilisation de toutes celles et ceux qui ne pourraient se rendre à Paris en prenant contact avec toutes les organisations des personnels dans leur territoire et toutes les organisations signataires de l'appel "Madame Buzyn, il faut donner plus de moyens pour notre santé".



Le communiqué







Sommaire :

  • L’écho des comités :

  • Autres infos locales :

  • Dossiers :

-

-

-

  • Culture et santé :





L’écho des comités :



RUFFEC – LA FAYE



La couverture des 32èmes Rencontres Nationales de la coordination par la Charente Libre



https://www.charentelibre.fr/2019/10/30/la-faye-32e-rencontres-de-la-coordination-nationale-des-comites-de-defense-des-hopitaux-et-maternites-de-proximite,3508888.php





TOURS - 37



Les bébés doivent-ils être rentables ?



Le rapport de la cour régionale des comptes Centre Val de Loire rendu public récemment sur l’Hôpital de Chinon nous laissent pantois.



Les termes utilisés n’ont rien à voir avec les besoins en santé. Il est question de parts de marché, de rentabilité… L’hôpital aurait trop embauché et la maternité ne serait pas rentable avec seulement 560 naissances par an, il en faudrait 1100 à 1200.



L’article



VICHY



Parce que la pénurie s’accentue jusqu’à l’étranglement



Invitation en vue de la création d’un collectif citoyen
pour la défense du service de psychiatrie infanto-juvénile du centre hospitalier de VICHY
.





CONCARNEAU - QUIMPER



Rassemblement et distribution de tracts à l’occasion de la présentation du PLFSS 2020



L’Article de Ouest-France







Autres infos locales :



CLICHY - 92



Philippe Lévy :

«L’hôpital va s’effondrer comme une barre obsolète de banlieue»





« De tous les centres hospitalo-universitaires (CHU) et de la majorité des centres hospitaliers généraux s'élève la même plainte. L'épuisement du personnel, la perte de sens et — c'est nouveau — l'insécurité des soins y sont décriés. L'AP-HP est emblématique car c'est le plus grand établissement hospitalier d'Europe. Je souhaite par ces quelques lignes lancer une alerte de plus afin que le grand public perçoive les enjeux de ce qui est en train de se dérouler.



L’article



EAUBONNE - 95



Gilets jaunes à Eaubonne : opération parking gratuit à l’hôpital





« Parce que le service public doit rester gratuit, son accessibilité doit l'être aussi. » Le panneau placardé sur la barrière du parking de l'hôpital Simone-Veil d'Eaubonne-Montmorency donne le ton. Ce dimanche après-midi, une trentaine de Gilets jaunes, épaulés par des militants politiques et des syndicalistes, ont investi les lieux pour offrir la gratuité aux visiteurs, là où ils doivent normalement s'acquitter de 0,50 € par quart d'heure de stationnement. « Quand on vient voir un proche malade, ce n'est pas par plaisir, souligne Hervé, Gilet jaune de la première heure à Saint-Brice. On ne devrait pas avoir à payer le parking. »



L’article



QUIMPER



Les personnels et les syndicats rejettent le plan d’économie du Centre Hospitalier de Cornouaille.



Tract et photo



http://coordination-defense-sante.org/2019/11/quimper-refus-du-plan-deconomie/



MORLAIX



En mai 2019, la CGT revendiquait au HCPP (Haut conseil des professions paramédicales) l’exclusivité de fonction pour l’ensemble des IBODES (et IDE Puer), l’attribution du grade master à l’ensemble des IDE spécialisée avec une réelle reconnaissance salariale et la reconnaissance de la pénibilité du métier par le retour en catégorie active. Les conditions de travail dans les blocs sont particulièrement difficiles et dégradées, entrainant un turn-over des professionnell.e.s inquiétant, une fuite sans précèdent des personnels et l’arrêt de certains blocs. La montée en compétence des IBODE via le nouveau référentiel de formation s’est effectuée sans la moindre augmentation salariale ! Les récentes mesures de Mme Buzyn sont un véritable affront pour la profession en bradant les compétences IBODE pour pallier le manque de moyens aux urgences.



Grève des infirmiers de blocs opératoires diplômés d'Etat (IBODE) le 7 novembre 2019 - L'appel





AUCH



Menace de fermeture de lits et dégradation des conditions de travail. Les salariés du Centre Hospitalier Spécialisé s’invitent au conseil de surveillance.



https://www.ladepeche.fr/2019/10/22/chs-les-salaries-sinvitent-au-conseil-de-surveillance,8496093.php











Dossier :



Urgences



L'engorgement des urgences serait-il dû aux patients ? Leurs passages inappropriés seraient l'une des causes de cet engorgement. Une étude française publiée dans la revue British Medical Journal Quality & Safety mercredi 30 octobre tend à remettre en cause cette idée reçue. Cette étude a notamment été réalisée par des médecins urgentistes auprès de 30 000 patients.



https://www.francetvinfo.fr/economie/greve/greve-aux-urgences/seuls-6-des-malades-se-presentent-aux-urgences-de-maniere-inappropriee-selon-une-etude_3681969.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-





Test de situation sur « Les refus de soins discriminatoires liés à l’origine et à la vulnérabilité économique dans trois spécialités médicales »
réalisé, à la demande du Défenseur des droits et du Fonds CMU-C, par une équipe de recherche du TEPP-CNRS.



https://www.vivamagazine.fr/refus-de-soins-les-plus-demunis-discrimines/?





Situation dans les hôpitaux publics



On veut nous faire revenir au moyen-âge.



La vidéo de Christophe PRUDHOMME, urgentiste.



https://www.facebook.com/lavraiedemocratie/videos/539490199959913/



Opération « ARRET DE CODAGE »



Plus de 310 services de l'APHP sont en arrêt de codage et de nombreux collègues hors de l'APHP rejoignent ce mouvement (Annecy, Aulnay, Besancon, Brest, Caen, Clermont Ferrand, Est Francilien, Le Havre, Mantes, Marseille, Montélimar, Montpellier, Montauban, Narbonne, Nice, Reims, Rennes, Saint Denis, Sud Francilien, Toulouse, Versailles, Vichy)

Source : Le printemps de la psychiatrie





Le Nouvel Observateur a publié une tribune en faveur d'une exclusion de la psychanalyse de l'université, des tribunaux etc

https://www.nouvelobs.com/justice/20191022.OBS20163/tribune-pourquoi-les-psychanalystes-doivent-etre-exclus-des-tribunaux.html



En réponse les membres du Séminaire Inter-Universitaire Européen d'Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse répondent à un discours d'excommunication par une tribune plaidant pour un appel à la pensée, à la tolérance, à la pluralité et à une éthique scientifique qui sache faire la différence entre opinion et réflexion. 

Contre l'exclusion de la psychanalyse

Pour la diversité des méthodes de recherches et de soins

Un appel à la pensée



http://chng.it/VsrmkfJjjX





























Culture et santé :



La Bajon (humoriste) : « Les “mercis” des infirmières sont ma plus belle récompense »


https://www.youtube.com/watch?v=biEyFBnRfeQ























« Toutes les infos sur le site de la Coordination Nationale »



http://coordination-defense-sante.org/



3


Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_e45ea53bb879559a.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_b125a43f81662d67.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_cc942090941408d.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_cc942090941408d.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_cc942090941408d.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_cc942090941408d.png

Infos semaine 44 du 28 10 19 au 01 11 19_html_cc942090941408d.png

@ Lettres précédentes
 

FEURS – Grève des Urgences – communiqué du 14 09 19

Bonjour à tous,
 
Le Comité souhaite vous donner quelques informations concernant la situation des services d’urgences, sur le territoire Français et au CHF.
Vous êtes sans doute informés qu’un mouvement de grève, débuté à la mi-mars 2019  est en cours, dans la moitié des services d’urgence sur l’ensemble du territoire Français, soit 250 services, dû essentiellement aux mauvaises conditions de travail et donc de prise en charge des patients, cause d’une colère et souffrance du personnel soignant.
 
Plus localement, presque tous les personnels des urgences du CHF, de l’ensemble des deux sites Feurs-Montbrison se sont inscrits sur les préavis de grève nationaux (CGT – FO)  pour manifester leur soutien aux équipes très en difficulté.
Ils ont établi un préavis de grève avec des revendications précises, concernant leurs conditions de travail qui va être présenté à la direction; contenu des revendications en PJ.
Le personnel des urgences du CHF maintient son mouvement, les annonces de la ministre restant très insuffisantes par rapport aux attentes des personnels.
Une rencontre avec la direction est prévue le 23 septembre pour discuter des revendications.
 
Pour information : être en grève pour les équipes soignantes veut dire qu’elles sont « assignées » à travailler : un document stipulant que la personne est « assignée », est reconduit régulièrement et signée par elle et la direction. Le personnel informe les usagers de la situation générale dans les services d’urgence, résultat du manque de médecins, de fermeture de lits, des conditions de travail, du manque de moyens….
Pour illustrer les situations difficiles dans les services d’urgence, nous vous invitons à réécouter le « Billet de François Morel » , relatif à l’hôpital de Flers, du vendredi 6 septembre sur France-Inter, qui dit la souffrance des personnels de la Santé en milieu hospitalier, pouvant aller jusqu’au suicide.
 
Également l’interview d’Agnès Buzin dans « Questions politiques », sur France-Inter, interrogée entre autres sur le problème dans les services d’urgences en France.
 
Ci-joint les deux liens.
France Inter –  « Hôpital de Flers : « Certainement vraisemblable » sur https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-06-septembre-2019

https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-francois-morel/le-billet-de-francois-morel-06-septembre-2019

« Questions politiques », France-Inter du 8 septembre 2019 : https://www.franceinter.fr/emissions/questions-politiques/questions-politiques-08-septembre-2019
 
Nous reviendrons sur les dernières mesures prises par Me la Ministre, sur la problématique des urgences et la restructuration du système de Santé, présentées ce lundi 9 septembre aux professionnels de Santé, qui ne semblent pas à la hauteur des attentes.
 
Vous souhaitant bonne réception.
 
Pour le Comité de Défense et de Soutien du CHF, son président le Dr Olivier Nicolas, les membres du Comité.

LANNION – TRESTEL – réunion publique

Comité de défense du ch lannion-trestel et de l’accès aux soins dans le trégor

Réunion publique le Jeudi 26 septembre, 20h30,

Espace Sainte-Anne, rue Kérampont,

à Lannion.

La loi Santé 2022 : Ces mots qui devraient soigner nos maux

Vous vous interrogez sur les changements que la nouvelle loi Santé
va entraîner dans votre vie quotidienne.

Présentation en présence d’Hélène Derrien
de la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité
puis débat.

Venez participer, poser vos questions, apporter vos témoignages