Pour un service public de proximité pour toutes et tous qui mette fin aux inégalités territoriales et sociales, la coordination soutient la journée d’action du 9 octobre 2018

Réunie en Assemblée générale à Luçon le 7 octobre, la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a exprimé son soutien à la journée nationale d’action à l’appel d’une intersyndicale large le 9 octobre 2018.
Le plan santé, « ma santé 2022 », loin d’apporter des solutions à la crise sanitaire, va accroitre les difficultés d’accès aux soins en réduisant les structures de proximité, en les vidant de leur substance, au risque de voir augmenter le nombre de citoyennes et de citoyens qui renoncent à se soigner.
Les sites hospitaliers de proximité doivent être dotés des moyens nécessaires pour répondre aux besoins de la population :
Un service d’urgences avec un SMUR, une maternité, de la Chirurgie, de la Médecine, un laboratoire, un service de radiologie des personnels en suffisance.
Pour défendre l’accès aux soins de proximité pour toutes et tous partout, nous soutenons la journée nationale d’action du 9 octobre.

Bernay : un nouveau comité de défense de l’hôpital et une kermesse le 10 octobre

Le collectif citoyen « Pour la maintien de la maternité et de l’hôpital de BERNAY », a été transformé en association loi 1901 officiellement depuis le 28/09/18 dernier lors d’une Assemblée Générale constitutive.
Notre association s’intitule désormais « LIBERTÉ, EGALITÉ, PROXIMITÉ »

Les Moutiers : l’avenir des Cordeliers

Suite à l’article paru,hier, sur l’Ehpad Les Cpordeliers, Bernard Gsell, élu de “Moûtiers autrement” demande que soit précisé “ce sujet a été ajouté à ma demande. J’ai cité la lettre adressée récemment par le Collectif Hôpital à tous les maires du bassin. Je ne me suis pas prononcé sur les projets d’aménagement – ce qui ne veut pas dire que j’approuve celui retenu par le maire – car j’ai insisté sur la nécessité au préalable de faire le bilan des trois années dans urgences et sans chirurgie à Moûtiers, comme l’a demandé à l’unanimité la déibération du conseil municipal de Moûtiers du 12 juin dernier, et de s’impliquer dans la préparation du projet médical. En effet, selon la direction du Cham, c’est le projet médical qui déterminera le scenario pour l’Ehpad des Cordeliers : il est donc important de s’en saisir et de ne pas laisser seuls les médecins d’Albertville décider. En réponse, le maire s’est donc engagé a réactiver la demande de réunion bilan avec tous les partenaires, et à débattre en conseil municipal du projet médical.”