Luçon : nouveau rassemblement ce vendredi 24 juin

À Luçon, les citoyennes, les citoyens, les élu.e.s toujours mobilisés

Nouveau rassemblement ce vendredi à partir de 18 heures devant l’hôpital de Luçon . Il a rassemblé plus de 50 personnes avec la présence du maire de Grue, d’élus de St Michel en l’Herm et de Luçon et Jean-Luc Landas venu apporter le soutien de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité. Le maire de Luçon, la Présidente du Conseil Départemental étaient excusés. Evelyne Deluze présidente de l’ADSP a donné quelques exemples récents de la déliquescence de l’hôpital public: Report d’examen I.R.M.( appareil en panne, puis pièce ne correspondant pas ) pour une autre patiente le nouvel appareil d’ostéo densitométrie n’avait pas pu être préalablement pris en main par le radiologue. Retour à domicile prématuré d’une personne seule souffrant d’handicaps moteurs postaccidentel, sans aide à la personne pour l’habillage et la toilette, impossibilité de séjour en SSR faute de place. Le débat s’est installé sur les mesures à prendre ( voir le plan d’urgence de la CN ) . L’assemblée n’attend rien de bon de la mission flash du conseiller santé d’Emmanuel Macron lors de sa dernière campagne électorale présidentielle.

En accord avec l’assemblée et les élus présents un message sera adressé à l’Assemblée Générale des maires de la Vendée les remerciant de leurs actions et leur demandant de soutenir l’action pour exiger des moyens financiers et humains pour répondre aux besoins de santé de la population

Coordination de Mondor : réunion sur la filière gériatrique le 20 septembre

Après la belle soirée à St Maurice, le 30 mai dernier pour évoquer la situation de la psychiatrie et pédopsychiatrie dans le Val-de-Marne, nous avions décidé de tenir la prochaine rencontre-débat consacrée à la FILIÈRE GÉRIATRIQUE, le 29 juin, à Ivry .
Mais au regard des résultats du second tour de la légisaltive, de la démission du DG de l’AP-HP et de son prochain remplacement début juillet, il nous faut reporter à la rentrée cette soirée où nous aurons à coeur d’explorer tant ce qui concerne l’activité en milieu hospitalier que dans le médico-social, après les révélations qui ont été rendues publiques dans le livre  » Les Fossoyeurs », et depuis les grèves des personnels comme les missions d’investigations au Sénat comme à l’Assemblée nationale.
Pour ce faire, nous proposons dès à présent de partager ce tract invitant à cette deuxième rencontre qui se tiendra le 20 septembre à l’Espace Robespierre à Ivry.
Mais celui-ci étant beaucoup tourné sur le milieu hospitalier, nous proposerons un nouveau à la rentrée plus axé sur le médico-social.
Enfin, nous comptons sur les nouveaux député.e.s comme sur les anciens renouvelés, pour attirer l’attention de l’ARS IDF et du nouveau directeur général de l’AP-HP sur la situation catastrophique de la chirurgie cardiaque, qui a fait l’objet de notre dernier communiqué .