La Coordination Nationale à la fête de l’Humanité

La Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, le Collectif Notre Santé en Danger et la Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics tiennent cette année encore un stand à la Fête de l’Humanité. (avenue Georges Marchais)
Nous vous invitons à venir sur le stand pour nous rencontrer, témoigner de vos difficultés d’accès aux soins et aux services publics et à participer aux débats qui s’y tiendront.

Par ailleurs la présidente de la Coordination Nationale participera à un débat à l’agora de l’Humanité le dimanche 15 à 16 h sur le thème : hôpitaux à traiter en priorité

 SAMEDI 14 SEPTEMBRE :

 13H30 – 15H30   « Créer et développer le rapport de forces pour construire les services publics et la fonction publique du 21è siècle. » 

avec la participation de Bernadette Groison FSU, Christophe Delecourt, UGFF-CGT,  Gaelle Martinez Solidaires, Alain Gaulon, SG de la CNL, Michel Jallamion Convergence SP,  Annie Lahmer EELV, Sarah Legrain PG (à confirmer), Isabelle Mathurin PCF (à confirmer)

 16H30 – 18H00  « Hôpital et luttes, quelles perspectives ? »

avec la participation de Michèle Leflon, Coordination hôpitaux et maternités de proximité,  Pierre Schwob Collectif inter-urgences, Olivier Youinou, Sud Santé Sociaux (à confirmer), un représentant du Printemps de la psychiatrie.

 suivi à 18 H par l’apéro des luttes

 DIMANCHE 15 SEPTEMBRE :

 14H30 – 16H00 « Maternités, quelle logique derrière les fermetures? »

avec la participation d’Evelyne Vander-Heym, ancienne directrice de la maternité des Bluets, membre de la commission santé du PCF, Paul Cesbron, ancien chef de service de la maternité de Creil, membre du comité de Creil, Philippe Leeuwenberg du comité de Die

 La Convergence organise par ailleurs un débat sur le stand de la Sarthe :

 SAMEDI 14 SEPTEMBRE DE 11H00 à 13H00  » Usagers, personnels, élus : comment agir ensemble pour la présence postale? »

avec la participation de Gille Le Proust, maire d’Allonnes et du collectif national poste.

 

Grand Est : l’ARS communique et les urgences d’Altkirch ferment une partie du week end !

Ardennes

Un petit déjeuner de presse de la délégation territoriale de l’ARS le 5 septembre : le dossier de presse

L’aide financière promise par l’ARS pour des investissements dans les hôpitaux du Nord Ardenne lors de la signature du plan de performance se transforme en aide à la trésorerie !

Meuse

Visite conjointe du préfet et de la directrice générale déléguée de l’ARS aux urgences de Bar le Duc : le communiqué sur le site de la préfecture le 6 septembre.

Cela montre que les mobilisations citoyennes n’ont pas été vaines …. mais la vigilance reste plus que jamais de rigueur d’autant plus que les autorités n’ont pas jugé utile de rencontrer les organisations syndicales de l’hôpital

Haut Rhin

Le communiqué de l’ARS du 6 septembre : déploiement du plan d’action pour garantir la prise en charge des urgences à Mulhouse

Et l’article de l’Alsace du 8 septembre : les urgences d’Altkirch suspendues une partie du week end

Et aussi

Mise sous administration provisoire des établissements du Sud Haute-Marne à compter de Novembre 2019 – le communiqué de l’ARS du 28 août

La contribution de la CGT Grand Est à la consultation sur la révision du Plan Régional de Santé

Psychiatrie : les luttes dans la deuxième semaine de septembre

Gers

La CGT de l’hôpital psychiatrique, CH du Gers regrette que le DG de l’ARS d’Occitanie renonce à visiter leur hôpital et annonce les actions de ce lundi 9 septembre

L’article du journal du Gers du 7 septembre

Le Rouvray

La CGT décrypte la loi santé et appelle à la manifestation du 11 septembre

Le tract

 

 

Mobilisations pour l’hôpital et les urgences en cette première semaine de septembre

Communiqués Le communiqué en pdf

Urgences hospitalières : Le CA de la Fédération Hospitalière de France demande la prise en compte de tous les paramètres de l’équation.
Le communiqué

Articles généraux

Grève aux urgences : une interview de Christophe Prudhomme sur le site de Europe 1 le 1er septembre

Les urgentistes perplexes face aux annonces d’A Buzyn : France Info le 3 septembre

Les médecins rejoignent le mouvement de grève aux urgences : sur le site de LCI le 2 septembre

Les urgences hospitalières malades de l’inaction des politiques : sur le site des Echos du 6 septembre

Dans les hôpitaux
Lille

et l’article d’Actu Orange du 27/08

Privas

Urgence et SAMU entrent à leur tour dans la grève : l’article de France bleu du 28 août

Avignon

Les urgences entrent dans leur quatrième mois de mobilisation : l’article de France bleu du 2 septembre

Mulhouse

Témoignage d’un médecin démissionnaire sur France 3 le 5 septembre

Gourdon

Une grève pour dénoncer l’envers du décor : La Dépêche le 4 septembre

Alès

Pour les urgentistes, les mesures d’A. Buzyn sont un pansement sur une jambe de bois – l’article de France 3 du 4 septembre

Cahors

La Grève, c’est l’appel au secours des urgences : l’article de la dépêche du 6 septembre

Témoignages

Un sexagénaire obligé d’emmener lui-même sa femme victime d’un AVC aux urgences : l’article de France 3 du 27/08

Les annonces de la Ministre le 3 septembre

L’article sur le site de Europe 1

Ardennes : soutien aux mobilisations du personnel hospitalier du 11 septembre

Les hôpitaux des Ardennes sont malades ! La fusion des hôpitaux du Nord Ardennes se traduit par des fermetures de services sur Sedan, avec un transfert d’activité sur Manchester, sans personnel en proportion. Les témoignages des usagers de difficultés d’accès aux soins se multiplient ! L’inquiétude se manifeste sur la pérennité des SMUR de Fumay, de Vouziers.
Cette situation se retrouve partout en France.
Le 11 septembre, les personnels hospitaliers vont manifester dans tout le pays, avec, dans les Ardennes, deux rassemblements, à partir de 10 h devant l’hôpital Manchester puis à 13 h place Ducale à Charleville-Mézières.
Le comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes sera présent et appelle la population à participer à ces actions.

La Ministre de la Santé doit entendre la souffrance des personnels malades de ne pas faire correctement leur travail, la détresse des usagers attendant plusieurs semaines pour des soins. Les personnels hospitaliers sont parmi les plus mal payés d’Europe. Il faut augmenter les budgets des hôpitaux pour leur permettre de répondre aux besoins et assurer une vraie proximité des soins dans l’ensemble des territoires.

Forez : les nouvelles du Comité de Défense et de Soutien du CHF

Un nouveau pédiatre arrive sur le site de Montbrisson. Le comité se réjouit de cette nouvelle de recrutement sur le site de Montbrison : l’activité du pôle Mère-Enfant peut ainsi être pérennisée.

Le comité constate que la volonté et l’énergie déployées peuvent être efficientes et apporter des résultats.

Il espère qu’elles pourront être mises en œuvre également pour le recrutement de médecin cardiologue sur le site de Feurs qui poursuit son activité avec une charge de travail encore lourde.

Il rappelle que le projet médical validé par les administrateurs provisoires avant leur départ en juin 2018 prévoit la mise en place d’une unité de rééducation cardiaque sur le site de Feurs.

Le comité suit de près l’évolution de ce projet et sa mise en place.

Par rapport à la nouvelle IRM, là encore, le comité fait le constat d’une réelle volonté de maintenir et développer les activités du CHF et espère des investissements et un développement du CHF non unilatéral.

Sa volonté est toujours de miser sur un développement équilibré des deux sites pour assurer le maintien du CHF et un égal accès aux soins pour les usagers du territoire.

 

Le comité poursuit sa mobilisation pour le maintien au centre-ville de l’Ehpad de Montbrison et dans le secteur public.

Sisteron : la mobilisation ne faiblit pas !

10 rassemblements et toujours autant de monde ! La mobilisation ne faiblit pas !

Lundi 2 septembre, a été organisée une nouvelle mobilisation qui cristallise la colère d’avoir un système de santé à deux vitesses (selon qu’on habite en ville ou dans un territoire rural) et cristallise également toute la détermination des participants.

Les citoyens ont défilé dans les rues de Sisteron où s’alternaient musiques engagées et interventions expliquant la situation à l’ensemble de la population. Des personnes à leur fenêtre sont également descendues pour rejoindre le défilé. Ensuite, tout le monde s’est réuni sur la place de la Mairie pour une assemblée citoyenne où chacun a pu revenir sur l’importance d’avoir un service d’urgences la nuit « de qualité et sans bricolage » avec le récit de quelques anecdotes.

A noter la présence d’un nombre de maires de petites communes plus important que d’habitude (certains avaient mis leur écharpe tricolore d’autres non). A noter également un renouvellement assez important des participants par rapport à lundi dernier. Ce qui fait entre 2000 et 2500 personnes qui ont participé aux différents rassemblements depuis début juillet.

Tout cela est très positif, mais devant le silence assourdissant de l’ARS PACA et des Préfets du 04 et du 05, nous venons de leur renvoyer un courrier ce jour pour leur rappeler leur responsabilité, et la nécessité de se rencontrer très rapidement tous ensemble afin que chacun évite de se renvoyer la balle mais surtout trouver des solutions rapides et satisfaisantes !

Nous devons continuer de faire grimper la pression !

C’est pourquoi il a été décidé la tenue d’une 11ème mobilisation avec quelques nouveautés pour continuer à renforcer la dynamique comme l’intensité du mouvement citoyen et obtenir l’ouverture des urgences 24h/24, 7 jours/7 et de qualité !

Ainsi, il est prévu pour lundi 9 septembre, un défilé où il est demandé aux participants de venir en tenue d’accidentés symbolisant toutes les situations qui peuvent arriver à la population quand les urgences sont fermées.

Ensuite, il est prévu une nuit blanche devant les urgences, avec des tentes et un service  d’urgences de nuit fictif assuré par les citoyens toute la nuit (là où les vraies urgences sont fermées).

>> Cliquer sur le lien pour voir l’article d’HPI (Haute Provence Info) : http://www.hauteprovenceinfo.com/article-27393-les-urgences-une-question-de-survie-pour-les-elus.html


>> Cliquer sur le lien pour visionner la belle intervention du Secrétaire Général de l’UD CGT 04 le lundi 2 septembre appelant à renforcer la mobilisation : https://youtu.be/2c5ba5CLFFw

>> Cliquer sur le lien pour visionner l’intervention du Coordinateur Régional CGT Santé PACA du lundi 2 septembre appelant à monter en puissance face à tant de mépris (avec la musique de « J’accuse » de Damien Saez et des photos de la mobilisation)  : https://youtu.be/fy_Gs5rrGRY

Film « Maternité, le désert ou la vie »

Une équipe de France télévision a réalisé un film documentaire intitulé « Maternité, le désert ou la vie » qui retrace tous les épisodes de la bataille de l’an dernier pour le maintien de la maternité et de tous les services de l’Hôpital de Vierzon. Il sera projeté le jeudi 12 septembre à 23H05 sur France 3.

Une projection en avant-première aura lieu le lundi 9 septembre à 20H00 au Ciné Lumière de Vierzon. Elle sera suivie d’un débat et d’un cocktail.