Bulletin Semaines 17-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

En santé, le secteur privé est, plus que jamais, très actif. La dernière élection le conforte sans doute. Si nous n’étions pas encore des millions pour ce 1er mai, nous le serons en juin, pour que la destruction de la Sécurité Sociale, de l’hôpital s’arrête, pour que la Santé soit vraiment un droit.

Rosine Leverrie.

Les vidéo des journées de Sarlat

Sommaire :

L’écho des comités :

 

MONTREUIL

 

Assemblée générale et publique le 12 mai à 19h

60 rue Franklin

invitation

 

RAMBOUILLET

 

La lutte continue pour un centre de santé public

Flash Infos 11

 

SARLAT

 

A Sarlat le 7 avril

 

Image3

 

Le comité interroge la population du territoire sur les besoins en matière de santé.

Le questionnaire

 

LURE

 

Un appel pour un nouvel élan pour les Services Publics 

appel pour mobilisation sur les SP

OLORON STE MARIE

 

De la fermeture de la maternité à celle de l’hôpital, c’est la chronique d’une mort annoncée...ou pas si la mobilisation est forte.

Le tract

Autres infos locales :

VERSAILLES

 

Des urgences saturées, le terme de bobologie revient...les patients sont priés de patienter ou d’aller voir ailleurs  !

https://actu.fr/ile-de-france/versailles_78646/hopital-mignot-de-versailles-les-urgences-sont-saturees-n-y-allez-pas_50423680.html

 

ROUBAIX

 

Hôpital en grande difficulté par manque de personnel, notamment infirmier  : la question d’un plan blanc se pose comme dans de nombreux hôpitaux. C’est pourtant le système hospitalier qui est à revoir.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/roubaix/jamais-l-absenteisme-n-a-declenche-un-plan-blanc-je-n-ai-jamais-vu-ca-l-hopital-de-roubaix-dans-une-situation-critique-2532056.html?

Dossiers :



Le privé s’active

Des centres de santé privés  ? Ramsay fait son marché  : pour le bien de tous ?

https://www.egora.fr/actus-pro/acces-aux-soins/73323-faut-il-craindre-la-privatisation-de-l-offre-de-soins?

 

Quel projet pour la santé  dans les années à venir ? Les assurances privées s’activent.

22 03 12 FRANCE ASSUREURS LIVRE-BLANC-SANTE 

 

Un véritable centre de santé à Echirolles

https://www.youtube.com/watch?v=TPn_edifie0

 

La mobilisation internationale contre la privatisation du médicament

https://blog.vivamagazine.fr/article/contre-la-privatisation-de-la-sante-la-mobilisation-europeenne-sintensifie/

 

PSYCHIATRIE

 

L’appel pour le 1er mai

Communiqué

 

des soignants à la rencontre des précaires 

https://www.francetvinfo.fr/sante/psycho-bien-etre/sante-mentale/reportage-sante-mentale-et-precarite-un-cercle-vicieux-des-soignants-vont-a-la-rencontre-de-personnes-marginalisees-souffrant-de-troubles-psychologiques_5034966.html

 

Quant un service, pourtant exemplaire, ferme des lits  !

https://www.franceinter.fr/societe/a-chinon-une-unite-psychiatrique-exemplaire-menacee-par-des-suppressions-de-postes

 

La Fédération des Mutuelles de France se prononce pour une « mise en sécurité sociale » de la population

http://coordination-defense-sante.org/le-communique-10/

 

Vous reprendrez bien de l’éloignement, ou quand l’hôtel remplace l’hôpital

https://www.capital.fr/economie-politique/sante-une-nouvelle-aide-pour-les-femmes-enceintes-trop-eloignees-des-maternites-

 

Expressions libres

 

Une santé publique, solidaire et égalitaire, démocratiquement gérée, s'appuie sur une proximité renforcée – par Michel Antony (CV70)

Les assureurs à l’assaut du « marché » de la perte d’autonomie – par Jean Claude Chailley (Créteil) 



 

Culture et santé :

 

Avec la revue Pratiques

 https://pratiques.fr/Un-pognon-de-dingues-quoi-qu-il-en-coute-L-emission-de-radio


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante
Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

 

Pavé mis à jour le 2 Mai 2019

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 17
  • Dates: du 25 avril au 1e mai 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019
 

Bulletin Semaines 16-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

Une semaine quelque peu écrasée par le second tour des présidentielles en France. Ce qui n’arrête pas les exactions et meurtres de la dictature birmane, les bombardements des civils au Yémen avec des productions industrielles de France et la guerre d’envahissement de la Russie en Ukraine (avec des armes vendues des deux cotés). Ça n’arrête pas non plus la pandémie avec un nouvel enfermement des populations en Chine et un virus variant qui continue de circuler sans perturbations des conditions de son apparition.

Mais nos radicalisés du « libre-marché » et de la « dynamique et du ruissellement des profits » continuent à nous emmener vers… vers quoi d’ailleurs ?

A coup de fermetures de services, d’éloignement de l’accès au soin, de vaccins accessibles qu’en échange de l’enrichissement de milliardaires, ils-elles prétendent construire l’avenir.

Si ce monde va mal, il est encourageant de constater l’activité et la création de comités. La passivité déprimée n’est pas à l’ordre du jour. Des habitant-e-s s’organisent pour faire face. Organisés ou pas dans notre coordination la nécessité d’une mobilisation convergente sur le service public de santé (et plus largement les services publics) se construit à travers l’ancrage sur le territoire portant sur les situations concrètes.

Le plan d’urgence, proposé par notre coordination reste, après cette première phase électorale et pour les législatives, un cadre de mobilisations communes .

Henri Célié.

Sommaire :

L’écho des comités :

 

BRIOUDE

L'opiniâtreté du comité de vigilance et la mobilisation de la population (signature d'une pétition) ont payé.
La Communauté de communes a opté, après beaucoup de tergiversations, pour l'idée défendue par le Comité de vigilance de l'hôpital public de Brioude : la création d'un centre de santé adossé à l'hôpital.
Si le principe est acté, aucun mode de fonctionnement n'a encore été déterminé, aucune date n'a été arrêtée en ce qui concerne sa mise en place.
Le comité de vigilance continuera à informer et mobiliser la population et à peser sur les élus pour que ce projet se concrétise.


https://www.zoomdici.fr/actualite/un-centre-de-sante-adosse-lhopital-de-brioude-acte



DOLE

 

Le dernier FLASH (N°60)

infos flash60

 

TOURS



Le compte rendu des débats du samedi 13 novembre 2021 sur la sécurité sociale  qui ont eu lieu  à l'hôtel de ville de Tours.

Aujourd'hui, la sécu est bannie des débats électoraux pour  en faire une sécurité sociale a minima avec la poursuite des politiques d'exonérations et de suppressions massives des cotisations sociales pour valoriser les solutions individuelles type assurantielles.

Lors de notre débat sur la sécurité sociale et le rôle central des cotisations sociales, un intervenant de la salle expliquait :" quand il était étudiant lors des  travaux d'été, il avait le sentiment avec ses amis, en lisant la feuille de paie,  « qu' on nous piquait tout ». « Ce n'est que des années plus tard que j'ai compris le sens des cotisations. En éducation civique, je n'ai jamais entendu parler de la sécurité sociale . Les chaînes privées ou publiques de télévision n'en parlent pas non plus...Reste le monde associatif et syndical,... mes collègues sont peu organisés... ». 

 

La convergence appelle à poursuivre les débats et les combats pour redonner toute sa place à une société solidaire.

Au plaisir de se retrouver, au 1er mai d'abord, et dans nos actions pour les services publics.

https://www.convergence-sp.fr/wp-content/uploads/2021/05/CDDSP-37-LI-2021-05.pdf



LUÇON

le samedi 21 mai l' ADSP organisera un barbecue de lutte pour célébrer le premier anniversaire des rassemblements hebdomadaires devant l'hôpital de Luçon qui auront rassemblé des milliers de personnes pour la défense de l'hôpital public .



MONTLUCON

L’hôpital de Montluçon participe à la masse de centres hospitaliers en grandes difficultés, les urgences dénoncées par le personnel fonctionne sur 3 pattes et en même temps et depuis plusieurs mois la pédiatrie ou il manque 5 pédiatres!!

La seule praticienne autorisée à travailler a prévenue la direction de son  départ ( en raison des mauvaises conditions de travail) en octobre ainsi que sa collègue (praticien attaché) en septembre ! Donc plus de pédiatres!! la direction annonce 2 pédiatres en mai et juin elle dit que c’est une fausse nouvelle elle ne voit rien arriver?

La pédiatre s’est mobilisée et  a  prévenue toutes les instances jusqu’au ministre de la santé (toujours pas de réponse) l’ARS renvoie le problème sur le CHU en disant que c’est le GHT qui gère !!!

Nous allons essayer de faire avancer les choses mais nous aurions besoin de quelques conseils.

BORDEAUX

http://www.sudouest.fr/sante/chu-de-bordeaux-la-moitie-des-medecins-urgentistes-s-appretent-a-quitter-l-hopital-10671504.php?fbclid=IwAR3qbjQe3yOPKzjtA_woCQdHuosFEa4d533jpBzp1FqvQW4FQdhla26Ng2Q

OLORON Ste MARIE / ORTHEZ

Alerte sur les fermetures dans les hôpitaux d’OLORON et d’ORTHEZ.

A la décision de fermeture de la maternité (2017-18) le comité local avait prévenu que c’étaient tous les services des hôpitaux qui suivraient. A l’occasion des vacances les fermetures se multiplient 

OLORON : Ce sont le Bloc opératoire et l’Unité de Soins Continus qui ferment, faute d’anesthésiste nommé du 22 au 24 Avril. Durant cette période les Urgences feront « le tri » pour orienter les patients les plus graves vers Pau.

ORTHEZ : Le service gériatrie du 9 Mai à (au moins) Septembre, faute de médecins nommés.

MONTARGIS

Contre l'extrême droite et ses idées, pas de Marine Le Pen à l'Élysée !
Le comité de soutien du CHAM s'est associé à l'appel national unitaire de mouvements associatifs et de syndicats "Non à l'extrême droite, pour la justice et l'égalité ! " qui proposait des rassemblements dans toute la France.
Nous avons appelé à participer au rassemblement qui s'est tenu le 22 avril devant la Sous-préfecture de Montargis, à l'initiative de la section locale du  Mouvement contre le Racisme et l'Antisémitisme (MRAP).
De nombreux collectifs, associations, syndicats et partis politiques étaient présents, avec une centaine de manifestants.
Le Collectif de soutien du CHAM a dénoncé le programme ultralibéral et les valeurs racistes et  xénophobes du rassemblement National en matière de santé.

Stoppons la xénophobie et l'exclusion qui nuisent gravement à Notre Santé !

L’article

Autres infos locales 



BAGNERES DE BIGORRE

 


Une nouvelle association de défense de l'hôpital de Bagnères de Bigorre qui a fermé les urgences la nuit et continue de fermer des lits dans tous les services a fait sa première assemblée générale le 1er avril avec une cinquantaine d'adhérents avec des décisions d'actions offensives. 
Un petit rassemblement devant l'hôpital de 200 personnes a eu lieu lorsque le directeur devait nous recevoir à notre demande. Dès qu'il a eu connaissance de notre appel de rassemblement, il a annulé le rendez- vous.
A ce jour, nous avons un accueil exceptionnel dépassant nos objectifs.
Nous en sommes à 270 adhérents et un millier de signatures sur une pétition que nous faisons signer souvent sur le marché du samedi. Ce qui est très fort pour une petite ville de moins de 8000 habitants.
Une manifestation de masse est prévue le samedi 14 mai.

 

https://www.ladepeche.fr/2022/04/13/la-direction-de-lhopital-pose-un-lapin-a-lassociation-de-defense-10233090.php

 

 

CHINON



À Chinon, une unité psychiatrique exemplaire menacée par des suppressions de postes

L’article

VOUZIERS


Une nouvelle manifestation est prévue le samedi 30 avril à 10 h à l'initiative de l'intersyndicale UNSA/CGT contre la perte de lits en EHPAD et la réduction des heures d'ouvertures du service des urgences.

 

 

POINT GENERAL SUR LES SUPPRESSIONS

(au 22 04 22)

 

Le récapitulatif

 

Dossiers

Vers un service civique des médecins et une nécessaire régulation / Remises en cause de la liberté d'installation 
et-ou du numérus clausus 
(au 22 04 22)

Le document



HOPITAL PUBLIC

https://lvsl.fr/le-poison-de-la-novlangue-manageriale-dans-lhopital-public/
Cet article recoupe le travail de Sandra lucber à propos de la langue



PSYCHIATRIE

Sur le blog du Collectif des 39 :

Textes, photos et vidéos des Assises citoyennes du soin psychique 2022
https://www.collectifpsychiatrie.fr/?p=9739






EHPAD : Après celui d’ORPEA un autre autre scandale ?

https://www.francetvinfo.fr/societe/prise-en-charge-des-personnes-agees/maltraitance-dans-les-ehpad/enquete-apres-orpea-un-nouveau-gestionnaire-de-maisons-de-retraite-mis-en-cause_5094484.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20220422-[lestitres-coldroite/titre5]

 

 

ORDRE DES MEDECINS ET PEDOPHILIE

Suite de notre appel du 18-11-21 "Pour un complément d'enquête sur les pratiques disciplinaires de l'Ordre des médecins envers les praticiens prédateurs sexuels" , nous vous faisons parvenir ci-joint quelques éléments sur la l'initiative en référé au Tribunal Administratif de Paris déposée récemment par le MIOP, une des composantes de notre collectif DésOrdre.

A l'approche du second procès en Cour d'Assises concernant Joël LE SCOUARNEC, ex chirurgien et pédocriminel de grande envergure (314 personnes victimes sont retenues juridiquement, dont 85% avaient moins de 15 ans au moment des faits), l'Ordre des médecins souhaite s'installer "tranquillement" sur le banc des parties civiles et des victimes...pour "défendre l'image de la profession".

 

Par ailleurs nous sommes en lien avec le Collectif Médecins Stop Violences qui essaie d'agir dans ce même dossier de l'enfance maltraitée. Il a réagi au rapport récent de la CIIVISE par un texte qui illustre lui aussi la nocivité de l'Ordre des médecins et de ses structures disciplinaires 

Le communiqué



PANDÉMIE COVID : 

LEVEZ LES BREVETS SUR LES VACCINS !

 

https://drive.google.com/drive/folders/1KdS4h_n-TzzOmKRBFguRX4F15oDbQi6f

 

 

CULTURE

DOLE : UN ATELIER THEATRE

pour sensibiliser avec humour sur la dégradation du parcours de soins à l’hôpital Pasteur. 

Ecrire des textes, jouer, mettre en scène... Si vous êtes intéressé.e Contacter Catherine : Tel : 06 74 53 08 03

 



BAGNOLET PIECE THEATRE / PSYCHIATRIE

1/ Lettres vives, de Juliette Kempf, le jeudi 12 et samedi 14 mai à 20h30.

Cette pièce est une traversée épistolaire au sein d'un ancien asile toscan, San Girolamo, qui ferma ses portes en 1978. De nombreuses lettres, jamais envoyées, furent retrouvées, témoignant de la censure subit par les patient.e.s de ce lieu. 
Mots, chant, musique, corps, voix récoltées au cours de résidences au pôle psychiatrie du CHU de Nantes tissent la trame d'un spectacle poétique pour rendre mémoire, hommage, vie aux lettres mortes. De nombreux patients, soignants, cadres de santé, médecins ont prêté leurs voix aux lettres de Volterra lors d'une première médiation en 2017, puis ont été invités à y répondre, avec leurs propres mots, en 2018.

Le spectacle dit le gouffre de la solitude et le manque du lien. Il s'y entend le halètement de ceux qui vivaient parmi des milliers d'autres, sans doute privés de toute intimité. Il s'y ressent l'enfermement, le contrôle et la fragmentation des corps. 

 

LITTERATURE

Sandra LUKBERT si la litterature se réveillait

https://www.franceculture.fr/emissions/par-les-temps-qui-courent/par-les-temps-qui-courent-emission-du-lundi-31-aout-2020 

https://soundcloud.com/user-146154151/sets/personne-ne-sort-les-fusils

 

https://soundcloud.com/user-146154151


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante
Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

 

Pavé mis à jour le 2 Mai 2019

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 16
  • Dates: du 18 au 24 avril 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019
 

Bulletin Semaines 15-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

Pas une semaine sans plusieurs annonces de fermeture de service hospitalier ici la seule maternité du département (parce que c'est la seule qui reste : les autres ont été fermées!) , là le SMUR ou les urgences, ailleurs encore on « restructure », on « modernise » en diminuant les lits et places de la nouvelle structure.

Un grand spécialiste de la prise en charge des AVC explique sur une radio de service public la nécessité qu'elle soit rapide (trois heures au mieux après le début des symptômes) dans un service spécialisé comme le sien à l'AP-HP de Paris afin de n'avoir pas ou peu de séquelles . Problème : 80% des lits de sa structure sont fermés faute de personnel en nombre suffisant! Et il n'existe pas assez de telles structures réparties sur tout le territoire pour assurer une prise en charge équitable .

Alors ne nous résignons pas! Après Toul, Marmande, c'est maintenant le Bergeracois qui s'est doté d'un outil pour défendre l' accès aux soins et à la santé: un comité adhérent à notre Coordination Nationale. Bienvenue et soutien solidaire!

Jean-Luc Landas.

Sommaire :

L’écho des comités :

 



BERGERAC

Nous nous félicitons de la naissance d'un nouveau comité adhérent à notre Coordination Nationale :

le  Comité de Défense du Service Public de Santé et du Médico-social du Bergeracois.

Une première réunion publique réunissant une quarantaine de personnes a permis de présenter ses objectifs et d'engager le débat.

l'article de Sud Ouest 

MARMANDE

Sous un soleil inhabituel ce vendredi 15 avril devant l’hôpital 250signatures ont été collectées réalisées dans la semaine . 

La pétition sera transformée pour en faire une nouvelle délibération demandant l’officialisation de la maison médicale de garde par une dérogation de l’ARS . Délibération soumises aux votes des Conseil municipaux du territoire.

Une préparation d’une rencontre avec l’ensemble des ateurs de la santé MMG est en cours vers la 2 eme quinzaine de mai pour évaluation et perspective de développement et de coopération ville hôpital.

D’autre part un contact sera pris avec le Docteur Talec à Tonneins suite à l’alerte qu’il a lancé cette semaine à travers la presse en vu d’agir ensemble .

Comme chaque vendredi le point a été fait devant l’hôpital.

NIÈVRE

le comité de Clamecy nous transmet cette lettre ouverte au Président de la République pétition d'élu.e.s du département de la Nièvre à propos de l'accès aux soins 

lalettre ouverte pétition

la seule maternité du département fermée temporairement et menacée de l'être ultérieurement faute de personnel en nombre suffisant 

le reportage 

l'article

TOURS


Le collectif 37 dans l'action 

La journée mondiale de la santé à Tours et Chinon le 7 avril

Le compte-rendu 

La mobilisation de la Psychiatrie le 8 avril lors du conseil d'administration du CHRU de Tours

Le reportage 

Signez la Pétition de soutien 

un nouveau scandale relevé par la commission de contrôle des lieux de privatisation des libertés en psychiatrie publique à Chinon.

l'article

LUÇON

Une date à retenir : 

le samedi 21 mai l' ADSP organisera un barbecue de lutte pour célébrer le premier anniversaire des rassemblements hebdomadaires devant l'hôpital de Luçon qui auront rassemblé des milliers de personnes pour la défense de l'hôpital public .

 

Autres infos locales 

CHINON

Le SMUR fermé : pas de médecin ? Pas d'infirmière ? … non, cette fois c'est pas de véhicule ! 

l'article

 

LES LILAS

Le changement de propriétaire menace l'avenir de la maternité des Lilas, innovatrice dans l'accompagnement des mères et des couples.

l'article

le comité de soutien appelle à participer à une  réunion d'information

vendredi 22 avril à 19h 

dans la salle des mariages de l'hôtel de ville des Lilas

Dossiers

 

HÔPITAUX PUBLICS

Emmanuel Macron interpellé à Mulhouse par des miltants syndicaux hospitaliers 

Lereportage

et pendant qu'il parle son gouvernement agit ! 

gel-d-une-partie-du-budget-des-hopitaux

La commission d'enquète sénatoriale s'offusque ! 

l'hôpital public au point de rupture

l'article

la lente agonie de l'hôpital public :

le reportage de FR3

un document utilisable pour introduire un débat 

 

DÉSERTS SANITAIRES

Baptiste Beaulieu: le système de santé est devenu maltraitant 

l'article

La santé communautaire : une autre façon de penser la médecine

l'article

le plan d'urgence de la Coordination Nationale 

il faut de nombreux personnels de santé 

pour répondre aux besoins de la population

http://coordination-defense-sante.org/wp-content/uploads/2017/02/plan-durgence-mise-en-forme_DEF.pdf

 

PSYCHIATRIE

Les Heures Heureuses de Martine Devriès :

l'histoire de Saint Alban 

un documentaire passionnant sur l'invention d'une autre pratique psychiatrique dans la cité, 

un outil pour introduire et provoquer un débat sur la misère d ela psychiatrie d'ajourd'hui

l'article de Pierre Dellion, professeur de psychiatrie

Santé mentale et précarité : une pratique pour tenter de sortir du cercle vicieux 

 reportage 

Témoignage d'une psychanaliste accablée par la pratique de la contention 

le témoignage 

 

EHPAD : l'autre scandale d' ORPEA 

Communiqué de la Fédération syndicale européenne des Services publics (FSESP)

 

L'accord global d'Orpea conclu sans ses syndicats

La fédération syndicale internationale UNI GLOBAL a publié un communiqué de presse annonçant la signature d'un accord-cadre mondial avec la multinationale française ORPEA le vendredi 8 avril. Cet accord manque de légitimité.

Pour la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP), il est inconcevable de conclure un accord avec une entreprise sans un mandat approprié des syndicats concernés et sans la participation des syndicats représentatifs du pays de l'entreprise. 

Pour Jan Willem Goudriaan, secrétaire général de la FSESP, "cet accord a un impact sur de nombreux syndicats et les travailleurs qu'ils représentent au sein d'ORPEA - mais sans leur participation active ni leur consentement. C'est inacceptable". Il poursuit : "ORPEA compte plus de 17 000 travailleurs en France, dont la plupart ont découvert cet accord par la presse."

L'accord a été négocié à l'insu de la CGT, de la CFDT et de FO, les syndicats français confédérés d’ORPEA. Ce sont les fédérations syndicales représentatives au sein d'ORPEA qui peuvent signer la convention collective sectorielle. D'autres syndicats représentatifs en Belgique, en Allemagne, en Italie et en Espagne n'ont pas non plus été impliqués. Tous ces syndicats sont affiliés à la FSESP. Même dans les pays où ORPEA se développe rapidement, comme l'Irlande et les Pays-Bas, il n'y a pas eu de véritable processus de consultation. Les travailleurs de ces pays représentent la majeure partie de la main-d'œuvre mondiale d'ORPEA. UNI GLOBAL ne peut donc pas prétendre à la représentativité au sein d'ORPEA.

Les syndicats français ont récemment attaqué ORPEA en justice, accusant l'entreprise de favoriser le syndicat interne Arc-en-Ciel lors des élections syndicales. L'entreprise a poursuivi en justice des syndicalistes en France en raison de leurs critiques à l'égard de l'entreprise et l'accord ne fait rien pour le retrait des affaires - en effet, il pourrait être utilisé contre nos affiliés. Nicole Meyer, présidente du comité d'entreprise européen représentant la FSESP, a été confrontée à des actions antisyndicales répétées de la part d'ORPEA, notamment des menaces de licenciement répétées et des enquêtes criminelles. ORPEA a perdu tous les procès et Meyer a obtenu 15 000 euros de dommages et intérêts le 22 mars. Elle n'a pas été informée ni consultée de cet accord visant à "améliorer le dialogue social". L'entreprise a des antécédents qui ne peuvent être blanchis. 

ORPEA a adhéré à de nombreux principes relatifs aux droits de l'homme et à la gouvernance d'entreprise, notamment au Pacte mondial des Nations unies. Ces "exercices à cocher" n'ont pas empêché l'entreprise de s'en prendre aux syndicalistes. Le nouvel accord mondial représente une autre "coche" nécessaire pour répondre aux exigences des investisseurs et montrer le changement à la suite du scandale des "Fossoyeurs".

L'entreprise est sous le feu des projecteurs en France et ailleurs pour avoir exploité des travailleurs et des résidents. Les inspections françaises sur ses finances et ses affaires sociales ont révélé des abus de fonds publics. Les syndicats français CGT et CFDT et CICTAR ont révélé que l'entreprise utilise un réseau complexe de filiales pour gérer ses finances, y compris des investissements au Luxembourg qui n'avaient pas été révélés auparavant. 

En tant que porte-parole des travailleurs du secteur des soins, la FSESP s'engage à lutter pour des soins de qualité, de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail chez ORPEA - et nous ne pouvons le faire que main dans la main avec les syndicats.

La FSESP est la Fédération syndicale européenne des services publics. Il s’agit de la plus grande des fédérations membres de la CES. Huit millions de travailleurs des services publics issus de plus de 260 organisations syndicales en sont membres. La FSESP représente les travailleurs des secteurs de l’énergie, de l’eau et des déchets, des services sociaux et de santé, et des administrations locales et nationales, dans l’ensemble des pays européens, y compris ceux du voisinage oriental de l’UE. La FSESP est l’organisation régionale reconnue de l’Internationale des services publics (ISP). Pour de plus amples informations, veuillez visiter la page www.epsu.org

 

 

 

la nutrition à la sauce ORPEA

l'article



La mortalité infantile augmente en France

l'article

Pour une politique de santé publique efficace :

pas besoin de papiers pour être soigné

La proposition de la suppression de l’aide médicale d’Etat (AME) qui nous permet aujourd’hui de prendre en charge dans des conditions normales une partie des patients sans papiers est inquiétante. Il tout d’abord examiner les effets d’une telle mesure en termes de santé publique. Il s’agit d’une aberration car la santé d’une population sur un territoire dépend de la bonne santé de chaque personne qui réside dans ce territoire. C’est particulièrement le cas en ce qui concerne les maladies contagieuses car les agents infectieux n’ont pas besoin de papiers pour se transmettre d’une personne à l’autre. Quelle que soit l’origine du malade, les règles sont les mêmes et l’intérêt collectif impose une prise en charge identique pour éviter des conséquences dont tout le monde souffrira. Par ailleurs, n’en déplaise à certains, les valeurs morales formalisées dans le monde médical par ce qui est appelé la déontologie, sont pour la très grande majorité des soignants supérieurs à toutes les lois qui peuvent être imposées par un gouvernement. Nous sommes là pour prendre en charge toute personne qui souffre afin d’essayer de la soulager au mieux sans aucune distinction d’origine, de revenus ou encore de sexe ou d’âge. Enfin, l’argument avancé est que les personnes bénéficiant de cette prise en charge mettrait notre système de santé en péril du fait du coût financier du dispositif. Parlons donc chiffres : les dépenses de l’AME en 2021 se sont élevées à 1 milliard d’euros soit à peine 0,5 % de l’ensemble des dépenses de santé. Cela semble très supportable et même très efficace pour une population d’environ 370 000 bénéficiaires. Ceux qui veulent donc y mettre fin sont animés uniquement par la volonté de désigner des boucs émissaires pour cacher les vraies raisons de la dégradation de notre système de protection sociale et du fameux « trou de la sécurité sociale ». Car que représente cette somme face au montant de la fraude fiscale en France estimée entre 80 et 100 milliards ou encore aux bénéfices de l’industrie pharmaceutique qui se montent à près de 8 milliards d’euros pour la seule entreprise SANOFI ? Il est aussi possible d’évoquer la fraude aux cotisations sociales pour travail dissimulé qui est estimée entre 3,9 et 5 milliards. Si la colère est légitime face à la dégradation de l’hôpital et de notre système de santé, il ne faut pas se tromper d’adversaire et ne pas voir que la désignation de « l’étranger qui profiterait du système » comme la principale cause de ses problèmes. Il s’agit d’un leurre pour cacher les vrais responsables qui sont en fait ceux qui tiennent les ficelles en sous-main, ce qui leur permet de continuer à exploiter le système dans leur intérêt, au détriment de l’ensemble de la population avec ou sans papiers. 

Dr Christophe Prudhomme 

 

PANDÉMIE COVID : LEVEZ LES BREVETS SUR LES VACCINS !

Les dix raisons pour lesquelles il faut lever les brevets sur les vaccins

 

NOUVEAUX VISUELS 

les nouveaux visuels

 

ARGUMENTAIRES 

les argumentaires 

 

Culture et santé :

la carence en calcium en chanson

la video 


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante
Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

 

Pavé mis à jour le 2 Mai 2019

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 15
  • Dates: du 11 au 17 avril 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019
 

Bulletin Semaines 14-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

AFFLIGEANTE ACTUALITE

En Ukraine, ce sont les obus de l’envahisseur russe qui détruisent les hôpitaux.

En France les atteintes aux hôpitaux publics sont d’une autre nature : étranglement financier via la T2A et l’ONDAM hospitalier, fermetures de lits, de service et de sites, rémunérations dépréciées, dégradations des conditions de travail, sous-effectifs associés à des normes et des recommandations induisant une perte de sens du métier de soignant et entraînant en cascade des arrêts-maladie, des burn-out et des démissions, zèle destructeur de certains directeurs d’ARS et de GHT, privatisation rampante et insidieuse…

Dans les deux cas les victimes sont les soignants, les populations et les territoires directement concernés.

Roland Vachon.

Journée mondiale de la santé

A l’occasion de la journée mondiale de la santé le comité de SAINT-AFFRIQUE a tenu une conférence de presse.



L’intervention 



Le comité de MONTCEAU-LES-MINES a diffusé un communiqué de presse



Le communiqué



A REMIREMONT des dizaines de personnes se sont réunies pour évoquer la situation du système de santé sur le territoire vosgien.



L’article



A CONCARNEAU un rassemblement pour dénoncer la marchandisation de la santé



L’article



A OLORON – SAINTE-MARIE rassemblement devant l’hôpital et marche de soutien



Image 6



A PARIS, des belges nombreux, des italiens, des néerlandais, la CNE, EPSU (côté belge)  le CIH, le CIU, la LDH, la Coordination (Ivry et Créteil présents), le Collectif Tenon, Notre Santé en Danger, le Collectif Stop brevets réquisition, des travailleurs sociaux, Sud santé sociaux, la CGT santé... et j'en oublie sûrement.




Sommaire :

L’écho des comités :

 

DOLE

Le comité s’élève contre la fermeture de la chirurgie conventionnelle et dénonce l’impossibilité pour les élus, les soignants et les usagers de se faire entendre.



Le communiqué



SAINT-CLAUDE

Décision de fermeture de l’unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) rejetée par les soignants.

Le comité renouvelle son soutien aux équipes médicales et à l'ensemble du personnel.



Le communiqué du comité



CONCARNEAU

Représentants des personnels et des usagers devant l’hôpital pour dénoncer le manque de personnel et ses conséquences sur les conditions de travail des personnels et de prise en charges des patients.



Image 4





MONTARGIS

Le collectif alerte le président de région sur la dégradation de la situation sanitaire dans le Loiret, à l’hôpital et en ambulatoire.



Le compte-rendu de la rencontre

TOURS

Le mécanisme est habituel : une construction nouvelle sert de prétexte à une réduction de la voilure. 84 lits sur 204 sont menacés de fermeture par le projet de nouvel hôpital psychiatrique.

 

Les soignants lancent une pétition



De son côté le Collectif santé 37 dit non au démantèlement du centre municipal de santé de Saint-Pierre des corps



Le communiqué




VOIRON

Après une réunion publique d’information



Le compte-rendu



Le comité lance un appel à rassemblement le 9 avril 
pour la réouverture des urgences de nuit



Le tract




RUFFEC

Les cuisines du centre hospitalier de Ruffec en Charente menacée de transfert.



Article -Reportage – Interview




Autres infos locales :




STRASBOURG

Décès d’un patient qui va attendre plus de 12 heures aux urgences avant d'être pris en charge. Les soignants du service ont pourtant déposé 30 droits d’alerte en trois ans sans résultat.



L’article




Paris

La maternité des Lilas à nouveau menacée de fermeture. Il est possible de soutenir les personnels qui la défende en signant leur pétition



Dossier :





Quand l’ARS privatise l’hôpital public par petites touches successives



« Je me rends compte que Clinéa a une facilité à se rendre indispensable en arrivant au moment où l’agence régionale de santé (ARS) lance des appels d’offres. »



L’article





PSYCHIATRIE



1er avril mais ce n’est pas un poisson. 

Moins de soignants – plus de numérique : Un choix des tutelles

La relation patient soignant remplacée par des applis sensées remettre du lien social



L’article



Et le droit d’alerte de la commission nationale de psychiatrie de la CGT qui constate que, par la fermeture de lits voire d’unités entières, la dégradation des conditions de soins s’accélère et se traduit par une mise en danger des patients et des personnels.



Le texte





PSYCHOLOGUES

Beaucoup de psychologues et d’organisations représentatives refusent la mise en place et l’intégration au dispositif « MONPSY » parce qu’il est la traduction d’une vision restrictive, standardisée et budgétaire du soin.



Le tract





Allocations familiales

Quel que soit le domaine d’activité, la récolte et le traitement des données personnelles doivent offrir toutes les garanties de confidentialité et de fiabilité et, en tout état de cause, les contrôles par logiciels et algorithmes auxquels elles peuvent donner lieu ne peuvent s’affranchir du respect des dispositions réglementaires 



L’article





 COVID 19

Une association de victimes porte plainte pour « corruption » et « recel de favoritisme » contre trois cabinets de conseil mandatés par le ministère pendant la pandémie.



L’article




SENAT

« Hôpital : Sortir des urgences ».

C’est le titre d’un rapport du Sénat publié le 29 mars 2022



Le lien



« Trois jours après le rapport de la commission d’enquête sur l’hôpital, que fait le gouvernement ? Il gèle par arrêté une part du budget des hôpitaux ! Une mesure financière dont nous demandions l’abandon. Mépris pour l’hôpital, ses soignants, mépris pour le travail parlementaire », s’est indigné sur Twitter Bernard Jomier (apparenté PS), le président de la commission.



L’article





Culture et santé :

Je n’avais pas signé pour cela.

 

Témoignages de soignants

La vidéo


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante
Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

 

Pavé mis à jour le 2 Mai 2019

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 14
  • Dates: du 4 au 10 avril 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019
 

Bulletin Semaines 13-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

Pas de pause dans le mouvement social et citoyen à quelques jours du premier tour des élections présidentielles ! Le 7 avril, journée mondiale de la santé, sera marqué par des mobilisations, à Paris et en province, pour exiger des moyens pour la santé, pour lutter contre la privatisation du soin, du social ! Vous en trouverez la traduction dans ce bulletin, tant à travers l’écho des comités, avec leurs annonces d’action, que dans le dossier consacré à cette journée.

Pas de pause, et c’est très bien ! Quelque soit le résultat le 24 avril, il faudra amplifier la mobilisation ! Les avis, rapports se multiplient pour dénoncer l’état du système de soins de notre pays, mais sans moyens financiers, sans démocratie, sans fin du gâchis que constituent les intérêts privés des cliniques et EHPAD lucratives, des laboratoires pharmaceutiques, la crise ne peut que s’aggraver, avec les souffrances et les décès prématurés qu’elle engendre.

Pas de pause, mais cela ne veut pas dire « enjamber » les élections. Et tous les votes du 10 avril seront utiles, quels qu’ils soient dans la diversité de nos opinions, s’ils refusent d’agiter la peur de l’autre et disent : des moyens pour la santé et la perte d’autonomie, de la démocratie, des services publics ! Voter et faire voter est le premier geste pour lutter contre la résignation !

Michèle Leflon.

Sommaire :

L’écho des comités :

 

 

L’écho des comités :

OLORON SAINTE MARIE - 64

Réunion publique du collectif santé, marche le 7 avril

Quatre-vingt personnes ont participé à une réunion pour faire le point sur la situation de l’hôpital le 24 mars avec la participation de professionnels de santé.

Les personnels ont témoigné des difficultés majeures en lien avec les réorganisations constantes, du manque de personnels avec des départs en particulier de médecin. Le bloc opératoire déjà fermé à la période de Noël pourrait à nouveau fermer provisoirement cet été, faute d’anesthésistes.

Une quarantaine de personnes, élus et usagers, se sont retrouvées pour témoigner de leur soutien au personnel et constituer un comité d’accueil pour le conseil de surveillance le 1er avril, réunion annulée pour cause de COVID.

Une manifestation est prévue le 7 avril, journée mondiale de la santé en coordination avec SOS proximité et l’association des maires ruraux du 64 et le syndicat CGT de l’hôpital : départ à 14 h de l’hôpital.

Le tract de la CGT pour le 7 avril

CASTELSARRAZIN-MOISSAC- 82

Prochain rassemblement le 31 mars à Montauban devant la préfecture

A la suite du rassemblement le 24 mars à Castelsarrazin, le comité a rencontre le sous-préfet. Un prochain rassemblement est prévu à Montauban le 31 mars à 18 h devant la préfecture

Le CR de l'entrevue avec le sous-préfet

BERNAY - 27

3 ans après la fermeture de la maternité

Le reportage de France 3

Lettre ouverte du comité à la députée

L’association Liberté, Égalité, Proximité s'indigne de la désinvolture avec laquelle la députée balaie son soutien à la fermeture de la maternité en prétendant défendre avec ardeur l’hôpital de proximité.

La lettre

SAINT CLAUDE39

Rassemblement le 7 avril 

 

LURE -70

Manifestation du 24 mars

Certains ont eu du mal à accéder au diaporama la semaine dernière : voilà un nouveau lien qui devrait mieux fonctionner.

Le diaporama

PAYS HAUT54

AG de l’association Santé Pays Haut

 



MARMANDE - 47

La mobilisation pour les urgences continue

Les dernières nouvelles

 

SARLAT - 24

Le 7 avril rassemblement à 15 h

Le tract



CONCARNEAU - 29

Le 7 avril 

Rassemblement devant les halles de Concarneau à 11H.

Le soir débat à 18H.30 avec F. PIERRU

Le Tract

 

RAMBOUILLET - 78

Soirée du 28 mars

Urgence de créer un centre de santé et d’avoir un hôpital public moderne !

 


Soirée réussie ! Malgré le rebond de l’épidémie de Covid, le débat lundi soir 28 mars a rassemblé 70 participants. De nombreuses personnes s’étaient excusées. Le comité a noté avec intérêt la présence de plusieurs maires et élus de la région.

La déclaration du comité

 

CRÉTEIL - 94

La Coordination de Vigilance du GHU H.Mondor/A.Chenevier/E.Roux lance une groupe de travail sur la psychiatrie

L’article

 

REMIREMONT - 88

Rassemblement devant l’hôpital à 17 H 30 le 7 avril 

Pour un second IRM à Remiremont, pour un service de cardiologie interventionnelle à Épinal, un médecin généraliste à St Maurice/Moselle, la fin de la privatisation des soins en psychiatrie …

 

Le tract d’appel

 

TOURS - 37

Colère du CHU de nuit de Tours qui était dans la rue le 22 mars   

https://collectifsante37.blogspot.com/2022/03/chu-la-colere-du-personnel-de-nuit.html

     Mobilisation petite enfance le 28 mars  avec manifestation à Tours du personnel d'Amboise petite enfance

Le tract

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/indre-et-loire-les-travailleurs-sociaux-demandent-des-moyens-pour-proteger-les-enfants

     Journée mondiale de la santé le 7 avril

Manifestation avec RDV à 14 h 30 place Jean Jaurès

Le tract unitaire

Mobilisation de la psychiatrie du CHU de Tours le 8 avril

Le tract d'appel

ARDÈCHE - 07

Avenir de l'établissement privé, La Condamine à Thuyets

L'établissement privé, La Condamine à Thuyets en Ardèche, géré par Korian va de délocalisé à Montélimar en 2025 avec le soutien financier de l'ARS AURA (3,6 millions d'euros provenant du Ségur de la santé).

Le personnel, la population sont mobilisés sur les marchés alentours pour protester contre cette décision. Plus de 500 signatures recueillies en quelques jours.

Une délégation d'élu(e)s du secteur a rencontré l'ARS et obtenu que l'établissement de THUYETS soit transformé en hôpital de proximité en relation avec le projet d'établissement de l'hôpital d'Aubenas.

Pour le personnel, le collectif cela ne fait pas le compte; ils ont écrit à la délégation départementale de l'Ardèche de l'ARS pour obtenir des garanties sur ce nouveau projet.

La demande d'entrevue

DOLE - 39

Rassemblement pour dénoncer la fermeture de la chirurgie conventionnelle.

  

150 personnes rassemblées devant la Sous Préfecture pour dénoncer la fermeture de la chirurgie conventionnelle ce 1er avril à Dole pour exiger un moratoire sur toutes les fermetures de service, le retour de la chirurgie et des lits et postes supprimés ces dernières années.Avec le comité de défense de l'Hôpital, la CGT du Chs Pasteur, des élu.es, des citoyens indignés par les premiers témoignages des dysfonctionnements constaté s avec notamment des jeunes (8 ans et 16 ans qui attendent une dizaine d'heures un diagnostic pour savoir s'ils seront opérés).

L’article

 

DOUARNENEZ - 29

Rassemblement mardi 5 avril devant la résidence Ty Marhic

Le Comité des usagers de l’hôpital de Douarnenez appelle les Douarnenistes à participer nombreux au rassemblement organisé par le syndicat CGT du Centre Hospitalier Michel Mazeas, le mardi 5 avril, à 14 h 30, devant la résidence de Ty Marhic à Douarnenez. 

Le communiqué

Autres infos locales :

ORLÉANS - 45

Les urgences de l’hôpital n’accueillent plus que les urgences vitales

Le reportage de France bleu du 29 mars

L’article de la République du Centre du 29 mars

L’article de la République du Centre du 30 mars

 

LIMOGES - 87

Les urgences à bout de nerf

Le reportage de France 3

 

PARIS - 75

La maternité des Lilas à nouveau menacée

Une pétition en ligne est lancée

 

DINAN - 22

Hôpital Dinan – Saint-Malo. Le collectif Dinan Diver’Cité demande une concertation citoyenne

L’article d’Ouest France du 16/03/22

 

LAVAUR - 81

Avis de tempête à l’hôpital de Lavaur

Les urgences de nuit seraient fermées du 4 avril au 12 mai

L’article de France 3 du 22 mars

 

LA ROCHELLE - 17

Etat d’urgence absolue à l’hôpital

L’article de France 3 du 1er avril

 

Dossiers :

 

7 avril, journée mondiale et citoyenne de la santé

L'appel du réseau européen

Appel Unitaire de l'interorganisation de la santé

Des mobilisations sont prévues à Concarneau, Lille, Oloron Sainte Marie, Remiremont, Ruffec, Sarlat, Saint-Claude, Sedan, Toulouse

Il y a aussi un appel de l’Union Syndicale de la Psychiatrie, un appel intersyndical des personnels du social et du médico social.



Politiques de santé

Les propositions de l’AMF

Le document



Lettre ouverte du Collège de la HAS à tous ceux qui œuvrent pour la qualité des soins et des accompagnements

La lettre



Commission d’enquête du Sénat sur l’hôpital

La synthèse de la commission d’enquête

La contribution du groupe CRCE



Protection sociale

La Fédération des Mutuelles de France dans un communiqué refuse le duel entre libéraux et extrême-droite qui se réduit à remettre en cause les solidarités, la Sécurité Sociale et l'hôpital public. Les mutuelles de France et Mutami entendent porter 42 propositions

 

Soins de premier recours

Centres de santé

Une étude sur la dynamique de création de centres de santé entre 2017 et 2021

Déserts médicaux

Un reportage de France Info Normandie

Un témoignage d’Ouest France

L’aberration des aides à l’installation !

Deux médecins de la Sarthe trouvent 100 000 € d’aides publiques pour se rapprocher de la mer !

L’article de France 3 Normandie du 31/03/22

 

Reportages

 

En Bretagne, une maison de retraite recrée l'ambiance d'un village

L’article de France Info

 

"La fabrique du soin"

Reportage en immersion au sein du CHU de Clermont-Ferrand où humanité et contraintes budgétaires doivent coexister.

Le replay de France 3

 

De nos partenaires

Convergences des services publics

Cotisations sociales : un choix de société

Le communiqué

Culture et santé :

 

Destruction de l’hôpital public : comment en est on arrivé là


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante
Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

 

Pavé mis à jour le 2 Mai 2019

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 13
  • Dates: du 28 mars au 03 avril 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019