Actualités

Cherbourg – Vallognes : Communiqué 22 septembre 2022

ASSOCIATION CITOYENNE DE DEFENSE DU Centre hospitalier public du Cotentin et de promotion de la sante

 

Une journée nationale d’actions et d’expression est organisée ce 22 septembre pour défendre l’hôpital public et plus largement l’accès aux soins notamment de premier recours.

Les usagers que nous représentons s’associent aux personnels pour demander des mesures et des moyens exceptionnels pour répondre aux enjeux d’accès aux soins, de prévention, d’éducation à la santé.

A Valognes nous alertons sur le devenir du centre de périnatalité.

Dans ce centre, la sage-femme accueille les femmes enceintes et les jeunes mamans avec les nouveaux nés.

Ce centre rend un service essentiel en complément de l’activité des sages-femmes libérales et de leurs collègues de l’hôpital Pasteur à Cherbourg.

L’absence de médecins spécialisés en gynécologie et l’indisponibilité des obstétriciens qui doivent pratiquer la chirurgie carcinologique amène à reconnaître la nécessité de renforcer les effectifs de sages – femmes qui font un travail tout à fait éminent avec un professionnalisme et un humanisme reconnus par tous.

Cet accroissement du nombre de sages-femmes ne peut se faire qu’avec une anticipation de l’évolution des effectifs au regard des départs, notamment en retraite, la titularisation, une organisation et des moyens définis en accord avec les sages-femmes de terrain.

Nous exigeons le maintien d’un centre de périnatalité à Valognes tout comme nous portons, avec Monsieur le Maire de Valognes et de très nombreux élus, l’exigence de la réouverture du centre de soins non programmés pour réduire les retards de prise en charge et le renoncement aux soins qui font souffrir et tuent.

Par ailleurs, pour favoriser l’accueil de nouveaux médecins, nous soutenons toutes les initiatives prises pour ouvrir un centre de santé à Valognes avec des médecins salariés. Nous attendons une décision politique du conseil de la communauté d’agglomération pour engager les démarches le plus vite possible.

Egalement, nous attirons l’attention des élus sur l’évolution du nombre de docteurs en médecine formés à Caen après le remplacement du numérus clausus par le numérus apertus qui n’est pas un engagement à former davantage de médecins mais qui, loin de répondre aux besoins, répond surtout aux capacités des facultés de médecine et des CHU dont les moyens de formation et d’accueil des étudiants n’ont pas été augmentés.

Enfin, et s’il faut former un plus grand nombre de médecins, il faut qu’ils s’installent dans les zones déficitaires autour de leurs lieux de formation.

Combien de jeunes Manchois font leurs études de médecine à Caen et combien reviennent exercer dans le département ?

L’Etat sur la question de la répartition des médecins doit prendre ses responsabilités et nous en appelons aux élus de terrain pour exiger des règles en la matière.

Le renforcement de l’hôpital public, son rôle dans la proximité des populations sont complémentaires avec l’installation de nouveaux médecins qui ont besoin de l’hôpital pour sécuriser leurs pratiques professionnelles.

Bulletin Semaines 37-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

La situation dans nos hôpitaux s’aggrave et ce n’est pas la fin de la période des congés payés estivaux qui va l’arranger, malheureusement, même si le ministre de la santé et de la prévention voudrait faire croire à un problème ponctuel pour les urgences cet été. Et le recours à des soins en ville reste tout aussi problématique !

La mobilisation n’a pas cessé pendant l’été etla rentrée s’annonce particulièrement combative : les premières informations pour la journée nationale du 22 septembre se multiplient avec la participation de nos comités : Ruffec, Creil, Sedan, Toul, Dôle, Tours, Manosque, Montreuil … A Paris, un rassemblement est prévu à 13 h sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

A Montluçon, 5000 personnes ont défilé dans les rues de la ville ce samedi 17/09 pour défendre le service de pédiatrie ; à Luçon, Marmande, Draguignan, les mobilisations continuent tous les vendredis ! Il y a aussi Dourdan qui se mobilise contre la privatisation de l’imagerie …

Vous le voyez, ce bulletin est plus lourd que les précédents, témoin d’un automne qui sera chaud ! Le gouvernement devra tenir compte du profond mécontentement de la population pour la prochaine loi de financement de la Sécurité Sociale : elle doit permettre de donner les moyens nécessaires à la réponse aux besoins de santé !

Avec Convergence des Services public et la Convergence Nationale Rail, la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a tenu un stand à la fête de l'Humanité. Le comité de Montargis/Amilly en a assuré une logistique impeccable avec un bar qui a permis de multiples rencontres. Un grand merci à lui. Ce fut l'occasion de lancer solennellement l'appel "un nouvel élan pour nos services publics " qui doit déboucher sur une manifestation à Lure les 12, 13 et 14 mai prochains.

Sur le site de la Coordination

Michèle Leflon.

Sommaire :

L’écho des comités :

TOUL - 54

Le comité déposera une motion en sous-préfecture le 22 septembre

2 rendez-vous à ne pas manquer le Jeudi 22 septembre 2022

  • à 11 H devant la sous préfecture de Toul, le comité de défense de l’hôpital, vous invite à un Rassemblement pour déposer une motion à destination du ministre.
  • Rassemblement à 14 h à Nancy devant l'ARS avec les collectifs de soignants.

L’article

Le texte de la motion

SEDAN - 08

Communiqué du comité de défense des Ardennes

Pas de fatalisme : les femmes doivent pouvoir accoucher à Sedan !

Branle-bas de combat ce mercredi 7 septembre : l’Agence Régionale de Santé (ARS) réunit les élus et des représentants des médecins hospitaliers au sujet de la maternité de Sedan. Les associations d’usagers, de même que les syndicats des personnels sont « oubliés ». Il s’agit d’une information concernant la maternité de Sedan : un audit a eu lieu, classé secret défense, ou plutôt secret médical.

Le communiqué complet

RUFFEC - 16

Appel pour le 22 septembre

L’appel

DOLE - 39

Rassemblement devant l’hôpital Pasteur à 17 h le 22 septembre

Le flash info n°65

CREIL - 60

La fermeture de la maternité est illégale

Rassemblement jeudi 22 septembre à 18 h devant l'hôpital de Creil pour exiger le retour d'une maternité à Creil

C’est NOTRE DÉTERMINATION la manifestation de LA VOLONTÉ DE TOUTE UNE POPULATION qui obligera l’ARS à réexaminer son erreur et à ne pas traiter la décision du tribunal comme un simple problème administratif.

Le tract avec toutes les explications

NANTES - 44

Signalement au procureur de la République par le syndicat CGT du CHU

La lettre ouverte

Soutien du Collectif Nantais pour le droit à la santé et à la protection sociale

aux 6 médecins adhérents du Syndicat de la Médecine Générale qui ont refusé de payer leur cotisation à l'Ordre des médecins. Ils réclament sa dissolution . Ils ont comparu au tribunal le 16 septembre .

La pétition

L’article de France 3 du 14/09

Le communiqué de soutien du MIOP

LANNION - 22

Réunion publique le 20 septembre

Le tract - recto avec l'invitation

Le verso du tract, avec toutes les explications

MANOSQUE - 04

Rassemblement le jeudi 22 septembre à 10 h 30

L'appel du Collectif pour une réanimation à Manosque

Depuis maintenant plus de 8 mois le Service des Urgences de l'hôpital de Manosque fonctionne sur "courant alternatif": une nuit ouvert et une nuit (plusieurs même) fermé.

Avec plus de 95 nuits fermées depuis janvier 2022, dont la période catastrophique d'accélération subie par les 119.000 habitants (qui passent à 245.000 dans cette période estivale et de cures) des 70 Communes (dont 8 du Haut-Var) qui constituent le Bassin Sanitaire de l'hôpital de Manosque incluant le "Chantier Iter" (plus grand chantier d'industrie lourde d'Europe) et ses 5.000 salariés dont le CH Manosque est "Hôpital Référent", depuis mi-juin 2022 (sans compter les journées où Urgences et Samu ont été fermés fin juin et début juillet) et la fermeture toutes les nuits de juillet, août....

Le communiqué

TOURS - 37

Ça bouge en Indre et Loire !

Le collectif 37 Notre santé en danger est intervenu au forum des asso à St Pierre des Corps

Le 22 septembre, rassemblement place Jean Jaurès à 15 h à l’appel de la CGT, FO, Sud et du collectif Notre Santé en danger

Le tract

A Chinon, une centaine de personnes ont manifesté pour la défense de l'hôpital public le 8 septembre.

Le tract d’appel

MONTREUIL - 93

Deux temps forts pour le comité : 22 et 24 septembre

Sans le rassemblement pour défendre notre hôpital public, le nouveau ministre de la Santé, F. Braun, continuera de dire " que la catastrophe sanitaire annoncée n'a pas eu lieu", avec plus de 120 services d'urgence fonctionnant cet été "en mode dégradé"!!

Le CHI de Montreuil n'a plus les moyens d'accueillir correctement les patient-es, et cela avec 76 lits fermés... jusqu'en novembre. ET APRÈS??

Le Comité de Défense vous appelle à participer massivement au rassemblement du personnel

le 22 septembre à partir de 11 heures devant l'accueil, côté Bd de la Boissière

Le 24 septembre, le Comité sera présent à la Journée des associations sur la Place J. Jaurès de la Mairie à Montreuil

Le tract

BERGERAC - 24

Non à la fermeture des urgences

Le communiqué du comité

AUBENAS - 07

Initiative sur le thème des déserts médicaux

Le comité d'Aubenas (Ardèche) a organisé une initiative témoignage sur le thème des déserts médicaux en présence de Christophe Prudhomme ;

Plus de 100 personnes ont participé à cette initiative.

Après une introduction de C. Prudhomme, des témoignages ont relaté les difficultés de se soigner sur notre territoire en mettant en cause la responsabilité des gouvernements successifs dont celui d'Emmanuel Macron dans cette situation.

Des solutions ont été avancées dont celles de la Coordination Nationale qu'il faudra porter notamment à l'Assemblée Nationale lors du débat sur le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale.

Les participants sont convenus de se revoir pour organiser la riposte de la population.

SARLAT - 24

Un deuxième sac postal de 1000 cartes pour l’Elysée !

Le 8 septembre, le comité a envoyé à nouveau 1000 cartes postales de demandes de moyens pour la santé.

Le 10 septembre, il était présent à la fête des associations.

Avec les photos, sur le site de la Coordination

MONTLUÇON - 03

Une belle manifestation pour défendre la pédiatrie

Environ 5.000 personnes ont répondu à l’appel du collectif Les Orphelins du soin et du comité de défense de l’hôpital, ce samedi 17 septembre, pour sauver la pédiatrie du centre hospitalier.

MAYENNE - 53

Communiqué d’AUDACE 53

Direction commune CHL/CHNM préparatoire à la fusion des 2 établissements :

UN PROJET SORTI PAR LA PORTE EN 2021 N'EST PAS PLUS ACCEPTABLE QUAND IL REVIENT PAR LA FENÊTRE EN 2022

Le communiqué

MONTARGIS - 45

Réunion publique le 22 septembre

" Le Comité de soutien du CHAM " Notre hôpital, notre santé on y tient " organise une réunion publique le jeudi 22 septembre à 18h30 à la Maison des Associations de Chalette (32, rue Claude Debussy) pour débattre sur l'amélioration de la couverture médicale dans le Gâtinais.et les réponses à apporter aux besoins en santé de la population. Cette rencontre se tiendra en présence de Sylvie Dubois, Vice-présidente de la Région Centre Val-de-Loire en charge de la santé et de la prévention.

Sylvie Dubois exposera les principales mesures votées par la Région en février 2022 relatives au " Pacte régional pour répondre aux enjeux de santé publique "

Plus d’informations

Autres infos locales :

PARIS -75

Le collectif Douze en lutte participe à la mobilisation du 22/09

Le tract

STRASBOURG - 67

Décès d’un patient aux urgences après 20 h d’attente

L’article du 13/09/22 dans Le quotidien jurassien

L’article sur le site de Allo Docteurs du 15/09/22

L’article de La Croix du 14/09/22

Dossiers :

APPEL A MOBILISATION POUR LA SANTE LE 22/09

Le communiqué interorganisations

DROIT A L’AVORTEMENT

Appel à mobilisation le 28 septembre

La Coordination Nationale est signataire de l’appel

L’appel

Mobilisation des psychologues le 29 septembre

La plateforme revendicative intersyndicale

La lettre ouverte aux députés

DE NOS PARTENAIRES

Mouvement insoumission aux ordres professionnels (MIOP)

Communiqué du 13/09 concernant l’affaire Scouarnec

Conseil National de la Nouvelle Résistance (CNNR)

En octobre, dans toute la France le CNNR invite à revenir au cœur de la sécu "cotiser selon ses moyens, recevoir selon ses besoins", et à l'étendre à d'autres domaines comme l'alimentation, le logement, la culture ...

Il organise à partir du 15 octobre une « fête de la Sécu » qui se déroulera dans plusieurs villes de France. Plus d’informations à venir et renseignements pour co-organiser sur contact@cnnr.fr

Culture et santé :

L’opportuniste – Thomas Dutronc – Jacques Dutronc


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante

Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

COORDINATION NATIONALE des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité

(Fondée à Saint Affrique en avril 2004)

Siège social : 1 rue Jean Moulin 70200 LURE

Adresse postale : Chez JL Landas - 26 rue Gambetta - Avenue Mich - 44000 Nantes

SIREN : 503 711 988 - SIRET : 503 711 988 00025

Association agréée - Arrêté du 06/06/2018 - N2017RN0146

Site : http://coordination-defense-sante.org/ Facebook https://www.facebook.com/Coordinationdefensesante

Contact :cda12550@coordination-defense-sante.org

Présidente : Michèle LEFLON michele.leflon@orange.fr

Adresse : 34 Rue de la Porte de Bourgogne - 08000 Charleville-Mézières - Tél 06 08 93 84 93

Secrétaire : Rosine LEVERRIER boudchoum@wanadoo.fr

Adresse : 5 Rue Barbey d'Aurévilly - 14500 VIRE - Tél 02 31 67 07 54 - 06 41 29 08 02

Trésorier : Jean-Luc LANDAS jeanluc.landas@sfr.fr

Adresse : 26 rue Gambetta - Avenue Mich - 44000 Nantes - Tél : 07 50 45 06 87

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 37
  • Dates: du 12 au 18 septembre2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019
 

Montargis : réunion publique du comité le 22 septembre

 » Le Comité de soutien du CHAM «  Notre hôpital, notre santé on y tient  » organise une réunion publique le jeudi 22 septembre à 18h30 à la Maison des Associations de Chalette (32, rue Claude Debussy) pour débattre sur l’amélioration de la couverture médicale dans le Gâtinais.et les réponses à apporter aux besoins en santé de la population. Cette rencontre se tiendra en présence de Sylvie Dubois, Vice-présidente de la Région Centre Val-de-Loire en charge de la santé et de la prévention.
Sylvie Dubois exposera les principales mesures votées par la Région en février 2022 relatives au  » Pacte régional pour répondre aux enjeux de santé publique « 
Face à l’inertie des élu-es depuis des décennie et l’élection il y a quelques mois d’un député d’extrême droite sur notre circonscription dont la seule proposition est d’agiter la préférence nationale y compris en matière d’accès aux soins, il est temps que les citoyennes et citoyens se mobilisent pour faire valoir un droit humain fondamental inscrit dans notre Constitution : celui de vivre en bonne santé de la naissance à la mort, d’être secouru, soigné, pris en charge quelque soit son origine, sa situation sociale, son lieu d’habitation ou de transit.
Nous mettrons en débat le Plan d’Urgence élaboré par la Coordination Nationale des Comités de Défense des  Hôpitaux et Maternités de Proximité ainsi que les solutions à trouver pour répondre, à court et moyen terme, au manque de médecins généralistes et spécialistes sur notre bassin de vie.
PRENONS NOTRE SANTÉ EN MAIN, AGISSONS POUR UN VÉRITABLE ACCÈS AUX SOINS, PARTOUT, POUR TOUTES ET TOUS  !!

Fête de l’Humanité

Avec Convergence des Services public et la Convergence Nationale Rail, la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a tenu un stand à la fête de l’Humanité

Le comité de Montargis/Amilly en a assuré une logistique impeccable avec un bar qui a permis de multiples rencontres

Ce fut l’occasion de lancer solennellement l’appel « un nouvel élan pour nos services publics  » qui doit déboucher sur une manifestation à Lure les 12, 13 et 14 mai prochains

Le texte d’appel

fêtehuma

L’introduction au débat de la Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité

 

Débat sur le rail

Débat sur les services publics

Débat sur la Sécurité Sociale

 

Mayenne : communiqué d’AUDACE 53

Direction commune CHL/CHNM préparatoire à la fusion des 2 établissements :
UN PROJET SORTI PAR LA PORTE EN 2021 N’EST PAS PLUS ACCEPTABLE QUAND IL REVIENT PAR LA FENÊTRE EN 2022
Ainsi apprend-on par la presse qu’un projet de direction commune entre les hôpitaux de Laval et de Mayenne se prépare en catimini sans que les principaux intéressés – salariés et usagers – ne soient même informés !
Un Conseil de surveillance s’est réuni à Mayenne le 23 juin dernier, en présence de la déléguée territoriale de l’ARS. Le « projet médical partagé entre le CH de Laval et le CHNM », suite des propositions de la mission Moinard, lui a été présenté sans qu’à aucun moment il ne soit question d’une direction commune et encore moins d’une fusion.
A nouveau, l’ARS, dont la morgue et la duplicité restent la marque de fabrique, tente de repasser par la fenêtre les plats que plus de 3000 usagers, salariés et élus, l’ont contrainte à sortir par la porte à l’automne 2021.
Inadmissible dans la forme, le projet est tout aussi discutable sur le fond.
Que réclament depuis 15 mois les nord-mayennais, avec leurs élus dans leur quasi-unanimité ? Un hôpital public de plein exercice avec Médecine, Chirurgie conventionnelle, Obstétrique avec une maternité, et un service d’Urgences, indispensable pour un bassin de 100 000 habitants.
Quel intérêt concret aurait une direction commune ? Conforter le CHNM ? Faire de 2 établissements malades un établissement en bonne santé ?
Qui pourrait croire de pareilles fadaises ?
En revanche, on voit bien l’intérêt que pourrait en tirer l’ARS : il sera beaucoup plus facile d’opérer des transferts d’activités. La chirurgie conventionnelle, la maternité ou même les Urgences – pourraient plus facilement passer d’un site à l’autre. Tout comme il sera beaucoup plus facile de faire « glisser » du personnel d’un site à l’autre, selon les besoins.
Et qui est prêt à parier que les glissements s’opèreront du sud vers le nord ?
Même si, pour l’instant, il n’est question QUE d’une direction commune, les 2 établissements conservant leur entité et leur budget propres, la question de la fusion viendra forcément tôt ou tard sur la table.
Et toutes les fusions d’hôpitaux depuis 20 ans, ont abouti aux mêmes résultats : perte de lits, concentration de services. Et comme dans la nature, ce sont toujours les gros qui mangent les petits, quitte à avoir une indigestion !
Pourquoi, si les intentions sont réellement pures, choisir l’ombre à la lumière ? Quel avantage y-a-t-il, si l’on n’a aucune arrière-pensée, à fomenter dans les coulisses des opérations aux contours aussi opaques ?
AUDACE53 est toujours prête à discuter. Encore faut-il qu’on lui en offre la possibilité !
Nous avons démontré à plusieurs reprises combien les nord-mayennais tenaient à leur hôpital. Ils le démontreront à nouveau si l’on tente de dépecer le CHNM.
Alors discutons, au grand jour.
Que l’on nous démontre que nous avons tort.
Mais qu’on n’essaie pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
Mayenne le 17 septembre 2022