Actualités

Le soutien de la LDH au 14 novembre

La LDH soutient cet appel à rassemblement du jeudi 14 novembre, à Paris, ainsi que les rassemblements qui auront lieu simultanément dans plusieurs autres villes de France, et en particulier devant les ARS.

Ce soutien de la LDH s’inscrit dans le prolongement du :

RDV LDH le 14 novembre à 13h, devant le café restaurant Le Bullier, en face de la gare RER de Port Royal (angle de l’avenue de l’Observatoire et du boulevard Montparnasse) à Paris, avec la fédération de Paris et le Comité régional Ile-de-France

Guingamp : Mobilisation du 14 Novembre

Car on oublie souvent les services de soins à domicile, le parent pauvre de la santé, voici dans notre bassin le 14 novembre l’ensemble des manifs dans les services de soin à domicile :

* TIJIKOUR (Plouaret-Prat) : rassemblement devant le siège à Plouaret de 12h30 à 14h30, 5 hent Bechenneg 22420 Vieux Marché

* ASAD ARGOAT :

* Guingamp 10h-11h30 devant le siège, 44 rue maréchal Foch 22200 Guigamp

* Bourbriac 12h30-14h devant les bureau, rue de Tournemine 22390 Bourbriac

* Belle isle en terre 15h-16h30 devant les locaux GP3A, crec’h ugen 22810 Belle isle en terre

* FUTUR LTS (Plestin, Lannion, Tréguier, Lézardrieux) : 13h30 devant les locaux de Lannion à Kermaria, 11 boulevard Louis Guilloux   22300 Lannion * ASAD GOELO-  TRIEUX

* Pontrieux devant les locaux, heure à déterminer, 10 place de la liberté 22260 Pontrieux

* Paimpol, 12h30-14h, centre dinan

* Plouha 13h30-15h, devant le siège, 2 rue jeanne d’arc 22580 Plouha

* SAD CORONG(Maël-Carhaix, Callac) : 14h devant le siège à Maël Carhaix, rue de la poste 22349 Maël-Carhaix

 

  LA SITUATION EST GRAVE
RÉAGISSONS!

 

Le secteur de l’aide et des soins à domicile c’est:

➢226 000 salarié(e)s à 95% féminin percevant en moyenne après 15 ans d’ancienneté un salaire brut de 972 euros!

➢41% de salariés non qualifiés!

➢80% de temps de travail partiel subis et imposés!

 

Qui peut travailler dans ces conditions aussi difficiles?

Qui peut accepter de remplir nos missions de service au public sans une véritable reconnaissance de nos qualifications et compétences?

Qui peut se sentir respecté quand le stress, la fatigue et la flexibilité sont devenus la norme?

Surcharge de travail, turn-over, pour les salariés en poste = épuisement, burn-out

 

NOUS EXIGEONS

–Une convention collective décente

–Une revalorisation des salaires

–Une augmentation des remboursements des frais kilométriques –Reconnaissance de la pénibilité

–Des formations qualifiantes pour tous-tes –Application de l’avenant 36 (paiement de tous les kms professionnels) –Stop aux coupures

–Une augmentation de l’enveloppe ARS pour les SSIAD –De vraies négociations des CPOM pour les SAAD( Contrat Pluriannuel des Objectifs et des Moyens) –Plus de postes administratifs

NOUS REFUSONS DE CONTINUER A REMPLIR DES MISSIONS D’INTÉRÊT PUBLIC EN ÉTANT  MÉPRISÉ(E)S PAR LE DÉPARTEMENT ET L’ARS.

 

Comité de défense santé du pays de Guingamp

Feurs : Appel du 14 Novembre

Bonjour à tous,

Nous vous avons informé d’une journée d’action nationale le jeudi 14 novembre, face à la situation difficile que vivent de nombreux établissements hospitaliers sur les manques de moyens humains et matériel.

Le comité soutient cette action nationale et se mobilise.

NOUS SERONS PRÉSENTS JEUDI 14 NOVEMBRE À 11H30 DEVANT LE SITE DE FEURS.

SI COMME NOUS, VOUS SOUTENEZ CETTE ACTION, VENEZ NOUS REJOINDRE.

NOUS CONTINUONS À DÉFENDRE LE SERVICE PUBLIC HOSPITALIER ET RELAYONS LA MOBILISATION NATIONALE NOTAMMENT POUR « GARANTIR L'ACCÈS, LA PROXIMITÉ ET UNE PRISE EN CHARGE OPTIMALE EN TERME DE QUALITÉ ET DE SÉCURITÉ DES SOINS POUR TOUTES ET TOUS, PARTOUT ».

Ci-joint notre appel à soutenir l’action nationale.

 

Pour le Comité de Défense et de Soutien du CHF, son président Dr Olivier Nicolas, les membres du Comité.

L’appel

Guingamp : le comité de défense met l’aide à domicile au coeur du 14 novembre

Car on oublie souvent les services de soins à domicile, le parent pauvre de la santé, voici dans notre bassin le 14 novembre l’ensemble des manifs dans les services de soin à domicile :

* TIJIKOUR (Plouaret-Prat) : rassemblement devant le siège à Plouaret de 12h30 à 14h30, 5 hent Bechenneg 22420 Vieux Marché

* ASAD ARGOAT :

– Guingamp 10h-11h30 devant le siège, 44 rue maréchal Foch 22200 Guigamp
– Bourbriac 12h30-14h devant les bureau, rue de Tournemine 22390 Bourbriac
– Belle isle en terre 15h-16h30 devant les locaux GP3A, crec’h ugen 22810 Belle isle en terre

* FUTUR LTS (Plestin, Lannion, Tréguier, Lézardrieux) :

– 13h30 devant les locaux de Lannion à Kermaria, 11 boulevard Louis Guilloux 22300 Lannion * ASAD GOELO-TRIEUX
– Pontrieux devant les locaux, heure à déterminer, 10 place de la
liberté 22260 Pontrieux
– Paimpol, 12h30-14h, centre dinan
– Plouha 13h30-15h, devant le siège, 2 rue jeanne d’arc 22580 Plouha

* SAD CORONG(Maël-Carhaix, Callac) : 14h devant le siège à Maël Carhaix, rue de la poste 22349 Maël-Carhaix

LA SITUATION EST GRAVE RÉAGISSONS!

Le secteur de l’aide et des soins à domicile c’est:

➢226 000 salarié(e)s à 95% féminin percevant en moyenne après 15 ans d’ancienneté un salaire brut de 972 euros!
➢41% de salariés non qualifiés!
➢80% de temps de travail partiel subis et imposés!

Qui peut travailler dans ces conditions aussi difficiles?

Qui peut accepter de remplir nos missions de service au public sans une véritable reconnaissance de nos qualifications et compétences?

Qui peut se sentir respecté quand le stress, la fatigue et la flexibilité sont devenus la norme?

Surcharge de travail, turn-over, pour les salariés en poste = épuisement, burn-out

NOUS EXIGEONS

–Une convention collective décente
–Une revalorisation des salaires
–Une augmentation des remboursements des frais kilométriques
–Reconnaissance de la pénibilité
–Des formations qualifiantes pour tous-tes
–Application de l’avenant 36 (paiement de tous les kms professionnels)
–Stop aux coupures

–Une augmentation de l’enveloppe ARS pour les SSIAD
–De vraies négociations des CPOM pour les SAAD( Contrat Pluriannuel des Objectifs et des Moyens)
–Plus de postes administratifs

NOUS REFUSONS DE CONTINUER A REMPLIR DES MISSIONS D’INTÉRÊT PUBLIC EN ÉTANT MÉPRISÉ(E)S PAR LE DÉPARTEMENT ET L’ARS.