Bulletin Semaines 45-2022

Ressources externes

Données Lettre

Ne pas supprimer !

Édito (ou point fort de la semaine) : 

La situation dramatique de l’hôpital public, les difficultés de plus en plus grandes d’accès aux soins comme en témoigne la publication récente de l’UFC Que Choisir, imposent la mobilisation générale ! Il faut dépasser le constat de faillite de notre système de santé pour faire des propositions : la gravité de la situation du fait du manque de professionnels exige des solutions multiples, complexes mais rien ne sera possible sans une volonté politique forte. Or, que fait le gouvernement ? C’est à coup de 49.3 qu’il fait passer son projet de loi de financement de la Sécurité Sociale, prévoyant une progression des dépenses de santé inférieures à l’inflation, c’est à dire en fait un nouveau coup de rabot ! Pas de quoi arrêter l’hémorragie des soignants ! Quand le gouvernement, avec ses relais dans les ARS,n’expliquera plus aux professionnels de santé qu’ils doivent faire des économies, être rentables, alors oui, on pourra, démocratiquement, dans les bassins de vie, travailler à la meilleure organisation possible. Pour l’instant, la déclinaison dans les départements du Conseil National de la Refondation santé est une agitation stérile : aucune solution ne peut être locale et cet artifice du Président de la République pour masquer sa responsabilité en la renvoyant vers les élus locaux, les professionnels et la population est insupportable.

Les 34èmes Rencontres Nationales de la Coordination vont se tenir le week-end prochain à Mayenne : une trentaine de comités ont annoncé leur participation, d’autres ont envoyé des messages de soutien, et certains, tous nouveaux, viennent découvrir la Coordination. Au programme, des débats pour mieux comprendre les raisons de cet effondrement du système de santé français et mieux le combattre. Il ne suffit pas de constater : il faut proposer et faire partager ses propositions, convaincre de leur faisabilité pour motiver le plus grand nombre de l’utilité de la mobilisation. Les petites victoires amènent les grandes. Dans le marasme ambiant on oublie les victoires ! En 2018, à cette époque de l’année, la maternité de Vierzon était fortement menacée. Elle fonctionne toujours, grâce à la mobilisation exemplaire de la ville avec le concours de son maire. Tout récemment à Aubagne l’annonce de la fermeture des consultations d’ophtalmologie à l’hôpital a réactivé les réseaux du comité : il n’a suffit que de quelques jours pour que la direction de l’hôpital revienne sur sa décision devant la crainte d’une mobilisation massive !

Michèle Leflon.

Sommaire :

L’écho des comités :

CREIL - 60

AG du comité le 18 novembre

Plus de renseignements

Article de l’hebdo de l’Oise sur la mobilisation du 3 novembre

SEDAN - 08

Remise de la pétition à la sous-préfète

C'est près de 5000 pétitions qui ont été remises à la Sous-Préfète de Sedan ce vendredi 4 novembre, exigeant le maintien de la maternité de Sedan, un plan d’urgence pluriannuel permettant son fonctionnement et dénonçant la baisse endémique des crédits des hôpitaux. Sur cette optique

politique nationale, notons que l'utilisation du 49.3 a figé une perspective d'augmentation des dépenses des hôpitaux pour 2023 inférieure à l'inflation et donc va aggraver la situation des hôpitaux.

L’article

BERNAY - 27

Levée de bouclier après la parution d’un rapport de la Cour des Comptes

Le communiqué de « Liberté, Egalité, Proximité

L’article sur Actu.fr

AUBENAS - 07

Le Comité d'Aubenas a décidé de lancer une enquête sur les déserts médicaux en sud Ardèche.

Les militants du comité seront présents sur les marchés pour faire remplir un questionnaire sur la situation des déserts médicaux sur le territoire. Les résultats de cette enquête seront présentés lors d'une assemblée publique le lundi 28 novembre prochain.

Journal octobre 2022

Questionnaire à éditer

SARLAT - 24

Le comité distribue un tract à l’ouverture du festival du cinéma

Le tract

MONTLUÇON - 03

Nouveau fonctionnement de la pédiatrie

La mobilisation massive de la population a obligé à trouver des solutions, même si elles restent insatisfaisantes !

L’article de France 3 du 6/11

APT - 84

Bilan de l’activité du comité au cours des trois dernières années

Le document

OLORON SAINTE MARIE - 64

Interview d’Angélique Lebrun CGT

L’interview

Autres infos locales :

GANGES - 34

Mobilisation contre la fermeture de la maternité

500 personnes ont répondu à l’appel à mobilisation

La choré pour la maternité

Article sur le site d’Objectif Gard

BESANÇON - 25

Le Collectif de Défense de la Santé du Doubs alerte la population et les pouvoirs publics sur l’état de crise sans précédent que subit le CHU de Besançon.

Le communiqué

MANOSQUE - 04

Soirée de soutien à la grève des personnels de la clinique clinique Toutes Aures

Soirée très réussie avec une salle pleine et un appel au rassemblement lundi à 12h30 devant la clinique lors de la séance de négociation.

SAINT-MÉEN LE GRAND - 35

Mille personnes dans la rue pour défendre l’hôpital

L’annonce de la fermeture du Service de soins de suite et de réadaptation (SSR) de l’hôpital de Saint-Méen a entraîné la création d’un collectif citoyen qui a appelé à une marche le 12 novembre.

Hélène Derrien y représentait la Coordination

Plus de photos

Dossiers :

SYSTÈME DE SOINS

Dérégulation du marché de la radiologie-

Le comité de Remiremont avait interpellé un sénateur vosgien qui a posé une question écrite au ministre.

La réponse du ministère

Un avis du Conseil Consultatif National d’Éthique

Le CCNE vient de rendre un avis : « Repenser le système de soins sur un fondement éthique. Leçons de la crise sanitaire et hospitalière, diagnostic et perspectives »

L’avis

Un appel au secours

L’appel aux Français de Laurent Thines

Les raisons du développement de l’intérim

Une enquête faite par une agence d’intérim, donc à priori par forcément très neutre, mais intéressante cependant à consulter

L’enquête d’AGEMS

Le décès d’une patiente au CHU de Dijon

Le communiqué du SNPHARE

« Le soin est un humanisme » Lettre ouverte à François Braun

Billet de blog Wilfrid Sammut praticien hospitalier et délégué de l’AMUF

En Grande-Bretagne, la première grève nationale des infirmières est annoncée

L’article de Courrier International du 10/12/22

Manifestation à Madrid

Au moins 200 000 personnes ont manifesté ce dimanche 13/11/22 à Madrid pour défendre le système de santé public

L’article de France 24

FRACTURE SANITAIRE

L’UFC Que Choisir dévoile sa carte

L’article sur le site de l’UFC Que Choisir

PLFSS

Le SMG s’exprime sur l’attaque aux arrêts de travail

Le communiqué du SMG

SERVICES PUBLICS

Reconquérir les services publics par les « communs » !

Un billet de blog

Culture et santé :

La maternité de Ganges risque de fermer alors maman se met au rap

La vidéo


Ce message n'est pas un spam, mais une information militante

Pour vous désabonner, envoyer un mail à 

cda12550@coordination-defense-sante.org

COORDINATION NATIONALE des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité

(Fondée à Saint Affrique en avril 2004)

Siège social : 1 rue Jean Moulin 70200 LURE

Adresse postale : Chez JL Landas - 26 rue Gambetta - Avenue Mich - 44000 Nantes

SIREN : 503 711 988 - SIRET : 503 711 988 00025

Association agréée - Arrêté du 06/06/2018 - N2017RN0146

Site : http://coordination-defense-sante.org/ Facebook https://www.facebook.com/Coordinationdefensesante

Contact :cda12550@coordination-defense-sante.org

Présidente : Michèle LEFLON michele.leflon@orange.fr

Adresse : 34 Rue de la Porte de Bourgogne - 08000 Charleville-Mézières - Tél 06 08 93 84 93

Secrétaire : Rosine LEVERRIER boudchoum@wanadoo.fr

Adresse : 5 Rue Barbey d'Aurévilly - 14500 VIRE - Tél 02 31 67 07 54 - 06 41 29 08 02

Trésorier : Jean-Luc LANDAS jeanluc.landas@sfr.fr

Adresse : 26 rue Gambetta - Avenue Mich - 44000 Nantes - Tél : 07 50 45 06 87

Images + infos semaine + pdf

  • Semaines: 45
  • Dates: du 7 au 13 novembre 2022

Ressources internes

@ Lettres précédentes
@ Lettres 2020
@ Lettres 2019