Maternité de Sedan : communiqué du comité des Ardennes

Le communiqué en pdf

Pas de fatalisme : les femmes doivent pouvoir accoucher à Sedan !

Branle-bas de combat ce mercredi 7 septembre : l’Agence Régionale de Santé (ARS) réunit les élus et des représentants des médecins hospitaliers au sujet de la maternité de Sedan. Les associations d’usagers, de même que les syndicats des personnels sont « oubliés ». Il s’agit d’une information concernant la maternité de Sedan : un audit a eu lieu, classé secret défense, ou plutôt secret médical.

Dans la foulée l’ARS publie un communiqué, réaffirmant sa volonté d’améliorer la qualité des prises en charge mère-enfant tout en évoquant la possibilité de « rupture » dans l’activité de la maternité de Sedan.

Traduisons simplement : la maternité pourrait fermer… durant une période à déterminer, selon les circonstances (insuffisance du nombre de médecins notamment).

Si cela se met en place :

Cela conduirait à une mise en danger des femmes et des enfants : parmi les 700 femmes qui viennent accoucher chaque année à la maternité de Sedan, toutes celles de l’Est des Ardennes, de l’Ouest de la Meuse, ou celles du Vouzinois, se situent largement à plus de 30 minutes de route de la maternité de Manchester, ou de toute autre maternité, délai communément admis pour l’accès aux soins, voire à plus de 45 mn, délai devenant critique !

Cela ne pourrait qu’entamer la confiance envers notre maternité et donc à faire baisser le taux de sa fréquentation : une pente dangereuse pour sa pérennité !

Si l’ARS considère que la qualité des soins n’est pas suffisante, alors il lui revient de donner les moyens à l’hôpital pour les améliorer.

Le manque de médecins ne peut être un prétexte aux fermetures organisées par les gouvernements successifs et qui ont lieu dans tous les territoires et depuis des années !

La politique actuelle vise à les chasser vers le secteur privé ! Remettons-les au service de la proximité et de la sécurité sanitaire pour toute la population.

Le comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes suit attentivement la situation et appelle la population à se mobiliser sans plus attendre !